Maroc Telecom : Un chiffre d’affaires de près de 27 milliards DH au 3ème trimestre

Maroc Telecom : Un chiffre d’affaires de près de 27 milliards DH au 3ème trimestre

Le troisième trimestre de l’année a été marqué par une accélération des investissements. Ces derniers se sont consolidés de 76,4% à fin septembre représentant ainsi 13,3% du chiffre d’affaires du Groupe. Ces investissements sont, en effet, orientés vers le renforcement des infrastructures réseaux Fixe et Mobile.

La résilience de Maroc Telecom est renforcée par la performance de ses filiales. C’est, en gros, ce que l’on peut déduire de la dernière communication du Groupe qui, au troisième trimestre de l’année, a pu préserver les performances de ses activités en dépit du contexte sanitaire difficile. «Sur le troisième trimestre 2021, le chiffre d’affaires consolidé affiche une quasi-stabilité (-0,5%), tiré par la croissance réalisée par les filiales sur le trimestre (+2%)», relève-t-on de la communication financière de Maroc Telecom. Le chiffre d’affaires de l’opérateur sur les neuf premiers mois de l’année ressort à 26,78 milliards de dirhams, en repli de 2,6%. «La bonne dynamique des activités à l’international et la data Fixe au Maroc compensent partiellement le retrait du chiffre d’affaires des services Mobile au Maroc», relève-t-on à ce propos. En effet, les activités du Groupe à l’international ont généré un chiffre d’affaires de 12,67 milliards de dirhams, en progression de 1,3% par rapport à la même période de l’année précédente. «La data Mobile et les services de Mobile Money demeurent les principaux leviers de croissance et affichent des hausses respectives de 14,4% et 24,1%», précise Maroc Telecom. Pour ce qui est de l’activité Maroc, les revenus se sont contractés de 5,4% du fait du repli des services mobiles. Toutefois, les effets de cette contre-performance du mobile ont été réduits par la croissance continue de la data Fixe.
Cette dernière s’est hissée de 7,8% au troisième trimestre de l’année en cours. S’agissant du résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) ajusté du groupe, il s’est rétracté de 3,7% revenant ainsi à 13,82 milliards de dirhams. Il s’avère subir la baisse de l’EBITDA ajusté des activités au Maroc ayant baissé de 7,9% par rapport à l’année dernière se situant ainsi autour de 8,26 milliards de dirhams. Le résultat opérationnel ajusté du Groupe (EBITA) s’est pour sa part établi à 8,54 milliards de dirhams, en repli de 2,4%. La marge d’exploitation s’est quant à elle stabilisée, soit à 31,7% du chiffre d’affaires.
En ce qui concerne le résultat net ajusté part du Groupe, il est estimé à 4,3 milliards de dirhams, en baisse de 5% en glissement annuel. Le troisième trimestre de l’année a par ailleurs été marqué par une accélération des investissements. Ces derniers se sont consolidés de 76,4% à fin septembre représentant ainsi 13,3% du chiffre d’affaires du Groupe.
Ces investissements sont, en effet, orientés vers le renforcement des infrastructures réseaux Fixe et Mobile.
Notons que la hausse des investissements a contribué au fléchissement des flux nets de trésorerie opérationnels. Ils se sont en effet contractés de 25,3% se situant à 8,38 milliards de dirhams à fin septembre. Rappelons que durant le troisième trimestre de l’année, le Groupe Etisalat a conclu un accord avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement dans l’optique d’acquérir la participation de ce dernier dans Etisalat Investment North Africa LLC (EINA) à hauteur de 8,7%.
Cette acquisition portera la participation du Groupe Itissalat à 100%. «EINA détient la Société de participation dans les télécommunications (STP) qui détient une participation de 53% dans le Groupe Maroc Telecom», apprend-on.
Compte tenu de cette acquisition, le pourcentage d’intérêt du Groupe Etisalat dans le Groupe Maroc Telecom passerait de 48,4% à 53% tout en maintenant la structure actuelle de contrôle inchangée.

73 millions de clients à fin septembre

Malgré le contexte sanitaire contraignant, le parc du Groupe Maroc Telecom poursuit sa progression. Il s’est affermi de 3,3% comparé à la même période de l’année précédente accueillant dans ce sens 73 millions de clients. Cette hausse est portée par l’évolution du parc des filiales qui a progressé sur ladite période de 4,2%. En ce qui concerne le parc Mobile, il a enregistré à fin septembre une hausse de 1,6% atteignant au troisième trimestre plus de 20 millions de clients. Une croissance qui selon le Groupe est tirée aussi bien par le parc prépayé (+1,7 %) que le postpayé (+0,9%). Cette performance témoigne du regain d’activité observé après la réouverture des frontières.
En revanche, le parc Fixe a reculé de 0,4% au troisième trimestre de l’année en cours se situant ainsi à près de 2 millions de lignes. Le parc haut débit a, quant à lui, progressé de 1,8%, atteignant ainsi 1,7 million d’abonnés. Une hausse tirée par des installations record de lignes fibre optique (+53%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *