Marrakech poursuit son plan de développement régional

Marrakech poursuit son plan de développement régional

Circuits touristiques, mobilité publique, parc industriel…

La crise sanitaire que traverse le monde a révélé combien une approche territoriale est nécessaire pour surmonter toutes sortes de déséquilibres. Frappée de plein fouet par la Covid-19, la région de Marrakech travaille sur de nombreux chantiers visant à améliorer son attractivité économique et l’inclusion sociale de sa population, notamment les jeunes. Ainsi, le programme de développement régional de la ville ocre continue avec la mise en place de plusieurs projets en ce début de 2022. Circuits touristiques, transport en commun, pistes, parc industriel… Tour d’horizon de quelques chantiers récemment lancés dans la région.

Mise en valeur des circuits touristiques

La médina de Marrakech constitue l’un des éléments clés du rayonnement touristique de la région. Pour valoriser ses circuits, la ville s’active sur leur réhabilitation dans le cadre du programme de mise en valeur dédié. Il s’agira dans un premier stade d’améliorer le réseau d’éclairage et la luminosité de ces parcours pour les visiteurs et les habitants.

Le programme de développement de la ville se poursuit en 2022 avec également des travaux de requalification de certains sites comme le circuit historique allant de Bab Taghazout à Diour Saboun.

Aménagement des pistes

Afin d’améliorer l’accès de la population au réseau routier, les projets de construction et d’aménagement des pistes à la préfecture sont en cours couvrant dans l’ensemble 42,78 kilomètres. Ils concernent plusieurs communes, à savoir Harbil, Loudaya, Ait Imour, Ouahat Sidi Brahim ou encore Saada. Parmi les projets lancés on citera les travaux de construction de la piste reliant la route nationale n°8 et Zaouiat Ben Sassi d’une longueur d’environ 4,5 kilomètres.

Améliorer la qualité du service de transport en commun

Au niveau de la mobilité urbaine publique, les bus constituent un des modes de transport en commun privilégiés.  Dans l’objectif de mettre à niveau ce service, Bus City a récemment lancé un appel d’offres dont la finalité consiste en l’assistance de la société dans le cadre de la passation du contrat d’exploitation du service public du transport collectif par bus sur le territoire du Grand Marrakech par le Groupement des collectivités territoriales Marrakech Transport.

Une zone industrielle à vocation multi-écosystème

Il ne reste plus que 36 jours pour la fin de l’appel à projet relatif à l’acquisition de lots dans le parc industriel de Sidi Bouathmane. Lancé récemment par le Centre d’investissement régional dans le cadre du développement de l’activité économique de la Région Safi- Marrakech, ce projet est en partenariat avec la province de Rhamna, la commune de Sidi Bouathmane, la direction régionale du commerce et de l’industrie de Marrakech-Safi et l’Agence urbaine de Kelâa des Sraghna Rhamna. Il s’inscrit dans le cadre du développement de l’activité économique de la région de Marrakech-Safi et propose une offre foncière structurée et compétitive .

L’objectif étant de présélectionner des projets créateurs de valeurs et d’emplois pour la région. Situé à 20 minutes de Marrakech, ce parc s’étend sur une superficie de 107 hectares. Il compte 357 parcelles pour des projets industriels et 15 lots socio-administratifs de proximité, variés et complémentaires à l’industrie. La vocation de ce parc industriel est multi-écosystème (industrie agro-alimentaire, plasturgie, chimie-parachimie, cuir et artisanat). Notons que ce parc a bénéficié du concours financier du Fond Hassan II pour le développement économique et social.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *