Marsa Maroc, un opérateur dynamique

Marsa Maroc, un opérateur dynamique

Performance financière, lancement d’une filiale et généralisation du paiement multicanal…

Marsa Maroc démarre l’année sous de bons auspices. L’opérateur portuaire réalise une performance commerciale positive au premier trimestre de l’année. Les comptes consolidés font ressortir un chiffre d’affaires de 815 millions de dirhams, en hausse de 6% comparé aux trois premiers mois de l’année passée. Ceci traduit la reprise du trafic. On note un volume traité de 10,9 millions de tonnes, en progression de 10%. Ce niveau d’activité résulte de la progression du trafic conteneurisé domestique de 0,4%, à 271.000 EVP (Équivalent vingt pieds). En revanche, le trafic de vrac et conventionnel a reculé, quant à lui, de 9,6 % à 6,5 millions de tonnes, justifié principalement par la baisse des trafics des hydrocarbures, du charbon et des produits sidérurgiques, non impactés au premier trimestre 2020 par la crise de la Covid-19. Les investissements consolidés engagés par le groupe à fin mars 2021 se sont élevés à 60 millions de dirhams, contre 38 millions de dirhams à la même période de 2020.

L’endettement net du groupe s’est établi quant à lui à 1,49 milliard de dirhams, composé de 2,856 milliards de dirhams de dettes de financement et 1,365 milliard DH de disponibilités. L’opérateur souligne par ailleurs que les dettes de financement ont augmenté suite au tirage de 1,254 milliard DH, effectué par la filiale Tanger Alliance sur son crédit long terme. Il est à noter que la filiale Tanger Alliance a contribué à hauteur de 1,8 million de tonnes au trafic global de Marsa Maroc. Le trafic transbordement réalisé par Tanger Alliance pendant ses 3 premiers mois d’activité s’élève à 155.000 équivalents vingt pieds. Cette filiale de Marsa Maroc, Contship Italia, Eurogate international et Hapag-Llyod, a démarré son activité le 1er janvier 2021. La filiale a réussi en cette date son premier navire porte-conteneurs. Cette livraison marque la mise en service commercial du terminal à conteneurs 3 du port de Tanger Med 2 (TC3) après 18 mois de travaux pour un investissement de près de 175 millions d’euros.

Tanger Alliance est chargée de la réalisation des superstructures et des équipements, du recrutement des moyens humains et de la mise en place de tous moyens nécessaires au bon fonctionnement du TC3. Outre le démarrage de Tanger Alliance, il a été procédé à la mise en place du service de paiement électronique multicanal, via PortNet pour le compte de Marsa Maroc. Cette solution permet aux opérateurs économiques de régler, via la plate-forme communautaire de paiement multicanal PortNet, les factures relatives aux prestations rendues par l’opérateur de manutention Marsa Maroc leur garantissant ainsi une rapidité de traitement de leurs opérations grâce à un échange électronique sécurisé des données de facturation et de paiement connecté en temps réel avec les systèmes d’information de Marsa Maroc.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *