970x250

Méga-pôle industriel : La convention-cadre pour la réalisation de la Cité Mohammed VI Tanger Tech signée

Méga-pôle industriel : La convention-cadre pour la réalisation  de la Cité Mohammed VI Tanger Tech signée

Le projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech franchit une nouvelle étape. La convention-cadre portant sur la réalisation de ce méga-pôle industriel a été signée lundi 25 juillet à Rabat.

«Ce projet incarne la volonté royale d’ériger le Maroc en un hub incontournable entre l’Europe et l’Afrique», indique à ce propos Ryad Mezzour, ministre de l’industrie et du commerce, dans un récent communiqué. Et d’ajouter : «C’est un méga-pôle industriel qui vient incontestablement appuyer la stratégie nationale d’industrie et renforcer ainsi l’attractivité et la compétitivité du Maroc sur l’échiquier international». Il est à souligner que la Cité Mohammed VI Tanger Tech se veut un projet multidimensionnel qui viendra révolutionner le paysage économique du Maroc. Située à Tanger, carrefour du commerce extérieur, la nouvelle cité, générant 10 à 11 milliards de dollars sur 10 ans, constituera une plate-forme d’échange triangulaire entre le Maroc, l’Afrique et les autres continents.

Elle vient ainsi accompagner la volonté du Maroc de renforcer sa compétitivité et de s’ouvrir à de nouveaux marchés. Dans les détails, le projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech porte sur la réalisation d’une ville industrielle durable, intégrée et intelligente, ayant comme objectif d’insuffler une nouvelle dynamique dans les activités économiques du Royaume et de consolider son ancrage dans l’espace euro-méditerranéen. D’une superficie globale de 2.167 hectares, ce projet situé dans les communes de Laauma et de Sebt Azzinat dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima comprendra une zone d’accélération industrielle (ZAI) d’une superficie globale de 947 hectares, dont 467 hectares ont déjà été érigés en ZAI, et ce conformément aux dispositions de la loi 19-94 relatives à ces zones.

En outre, le projet englobe une smart city d’une superficie globale de 1.220 hectares. Cette dernière comprendra des zones de services, des ensembles résidentiels, touristiques et de loisirs ainsi que l’ensemble des infrastructures publiques nécessaires au bon fonctionnement de la ville.
Rappelons que la convention-cadre a été signée par le ministère de l’industrie et du commerce, le ministère de l’économie et des finances, le ministère de l’équipement et de l’eau, la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la SATT, Bank of Africa, l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et les sociétés Beijing Zhonglu Urban Development Corporation, China Communications Construction Company LTD, China Road and Bridge Corporation LTD et CCCC Investment Company LTD.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.