Microlabs Solutions : Plus de 200 porteurs de projets accompagnés dans la région Fès-Meknès

Microlabs Solutions : Plus de 200 porteurs de projets accompagnés dans la région Fès-Meknès

Microlabs Solutions dresse un bilan positif de sa deuxième étape digitale ciblant les très petites entreprises de la région Fès-Meknès.

S’étant déroulé du 15 août au 15 novembre, ce deuxième rendez-vous a recueilli de bons échos auprès des participants. Les organisateurs relèvent dans ce sens un taux de satisfaction de l’ordre de 80%. «Malgré le contexte inédit, nous avons pu relever le défi en accordant un accompagnement de proximité gratuitement à une population qui en avait vraiment besoin. Les participants sont dans leur ensemble des porteurs de projets qui n’avaient aucune notion du parcours à suivre d’autant plus qu’ils n’étaient pas familiers avec l’outil digital», souligne Amal Cherif Haouat, directrice générale du cabinet d’études Attitudes Conseil et présidente de Microlabs Solutions. Et de poursuivre: «En dépit de ces contraintes, nous avons réussi à leur transmettre de la bonne information et à les rapprocher des autres acteurs du paysage entrepreneurial, en l’occurrence l’administration et les banques».

Sur les 500 personnes inscrites à cette étape grâce au concours du CRI Fès-Meknès, 220 d’entre elles ont été retenues pour bénéficier des formations de cette escale. La sélection a été faite sur la base de critères pointus, en l’occurrence l’état d’avancement du projet, la nature de sa problématique ainsi que la connectivité et la réactivité du bénéficiaire. «Outre les Microlabs thématiques conduits en format webinaire de 01h30, nous avons affecté à chaque coach expert un groupe de bénéficiaires qui ont été suivis de façon individuelle sur plusieurs canaux (téléphone, email et whatsapp) où ils ont qualifié les problématiques de chacun des bénéficiaires et ont accompagné pour entamer leur prise en charge», relève-t-on de Mme Cherif Houat. Cet accompagnement virtuel a permis d’identifier les besoins urgents des bénéficiaires. Le premier souci révélé est relatif au montage du dossier de demande de crédit bancaire Intelaka. A cela s’ajoutent l’élaboration du business plan pour l’appui du dossier de demande de crédit, la création et le lancement de l’activité en tant qu’auto-entrepreneur ainsi que l’identification de l’idée du projet. Il est à noter que les équipes de Microlabs ont aidé les bénéficiaires à avancer dans la réalisation de leurs projets permettant à 46 d’entre eux de présenter leurs demandes de financement à une banque de la place partenaire de l’événement. Se référant aux organisateurs de l’événement, le montant global des crédits souhaités s’élève à ce jour à 5,8 millions de dirhams avec une moyenne par dossier de 413.000 dirhams. La clôture de cette étape a été couronnée par la création d’un groupe WhatsApp baptisé «Souk El Founoun Microlabs».

Cette marketplace a pour finalité de maintenir le contact avec les bénéficiaires et inscrire l’action de Microlabs dans la durabilité. Cette initiative, comptant à ce jour 180 adhérents, permet aux participants de partager leurs expériences, construire un réseau de connaissance et de partenaires professionnels ainsi que de proposer leurs produits et services en vente au sein de cette communauté. Rappelons qu’au bout de trois mois d’activité, on compte un actif de 18 Microlabs organisés et un cumul de 592 participants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *