Millennium challenge compact : La clôture s annonce !

Millennium challenge compact : La clôture s annonce !

Le compte à rebours est déclenché pour la dissolution de l’Agence du partenariat pour le progrès (APP). La clôture s’annonce. Le compact du Millennium pour la réduction de la pauvreté à travers la croissance économique arrivera à terme dans treize semaines mettant fin ainsi aux actions de l’instance chargée de son développement. L’APP, dont l’existence prendra fin le 15 septembre prochain, se réjouit des résultats escomptés à ce jour. «La clôture de notre programme est loin d’être une date.

C’est un processus qui s’est étalé sur cinq ans et dont nous sommes fiers de cueillir les fruits», souligne dans ce sens Malika Laasri, directrice générale de l’APP par intérim. 5 milliards de dirhams ont été engagés, soit 94% du montant global, contre 4,3 milliards déboursés représentant ainsi 72% du budget total alloué. L’agriculture notamment l’arboriculture s’accapare la part du lion, soit 49% de la répartition budgétaire.

Les plantations vont bon train. «Le taux d’achèvement de ce projet atteint les 96% . Nous avons procédé à la plantation de 79.800 hectares d’oliviers et d’amandiers sur une superficie totale de 82.514 hectares», apprend-on de l’APP. Et d’ajouter que «les travaux de réseau d’irrigation touchent également à leur fin. Sur les 748 kilomètres prévus, 730 kilomètres ont été construits. De même, 80 seuils de déviations sur les 87 prévus sont achevés, outre la réhabilitation de 9 kilomètres de Khettaras». Sur le volet formation, le «Millennium challenge compact», a contribué à l’initiation de 30.900 agriculteurs aux techniques de conduite culturale de l’olivier, de l’amandier et du palmier dattier.

Sous un autre angle, l’APP a signé des conventions de financement pour la construction et l’équipement de 20 unités modernes de trituration d’olives élevant ainsi la capacité de production à 12.500 tonnes d’huile d’olive par an. Le projet pêche artisanale a connu d’importantes avancées. Plusieurs points de débarquement ont été aménagés, sans oublier la mise en œuvre des marchés de gros au poisson à Beni Mellal et Meknès. «L’APP est en cours de réception des marchés de Taza et Marrakech . Aucun retard n’est prévu dans ce sens.

Notre rythme de livraison est régulier et nous nous engageons dans ce sens à respecter les délais fixés depuis le lancement du compact», souligne Mme Laasri. Doté d’une enveloppe de 539 millions de dirhams, l’artisanat s’inscrit au cœur des priorités de l’APP. A cette date, 23 ateliers de production de dinanderies ont été livrés aux producteurs bénéficiaires.

En contrepartie, 44 millions de dirhams ont été engagés pour indemniser 939 artisans délocalisés de la place Lalla Ydouna et des fondouks qui seront réhabilités. Notons que le Maroc est éligible pour un second compact. La directrice du MCC-Maroc, Mounia Salem Murdoch, a précisé que ce nouvel engagement s’inscrit en rupture avec le premier. De nouveaux engagements seront définis dans ce sens prenant en compte les secteurs vitaux à la création de richesse au Maroc. Mme Murdoch a par ailleurs souligné qu’une nouvelle agence sera désignée pour chapeauter ce nouveau compact qui moyennement verra le jour dans une année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *