Modèle de développement : Les Centraliens et Supelec du Maroc livrent leurs réflexions sur l’entreprise en fin mai

Modèle de développement : Les Centraliens et Supelec du Maroc livrent leurs réflexions sur l’entreprise en fin mai

Said Elbaghdadi, président de l’Association des Centraliens et Supelec du Maroc (ACSM)

L’Association des Centraliens et Supelec du Maroc (ACSM) pense toujours au modèle de développement.

A cet effet, elle vient de lancer une série de réunions sous le thème «Quel modèle pour l’entreprise de demain ?». Selon la même structure, cette contribution s’inscrit dans le cadre des «événements labellisés» par la Commission spéciale sur le modèle de développement. Elle donnera, selon la même source, lieu à une série de conférences et d’échanges entre les différents membres de l’ACSM.

Un livrable sera remis à la Commission à l’issue des travaux de l’Association vers fin mai 2020. A propos de cette contribution, Said Elbaghdadi, président de l’Association, indique : «Notre Association souhaite apporter une contribution citoyenne à la réflexion sur le modèle de développement révisé du Maroc.

Nous sommes déjà très fiers de compter quatre membres de notre Association au sein de la Commission spéciale sur le modèle de développement. D’autres experts de notre Association ont été invités à débattre, à distance, sur un sujet crucial qu’est le modèle de l’entreprise de demain. Je tiens à souligner, par ailleurs, que la pandémie du Covid-19 et ses impacts sur l’économie en général et l’entreprise en particulier seront au cœur des débats». Selon la même source, le thème sera traité par les Centraliens et Supelec à travers trois sous-thématiques qui seront débattues dans la cadre d’ateliers de travail. Quant au choix du thème, il est motivé par le fait que l’entreprise constitue le moteur du développement économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *