EconomieUne

Mohamed Karim Mounir à la tête de la BCP

© D.R

L’identité du successeur de Mohamed Benchaaboun à la tête du Groupe Banque centrale populaire (BCP) révélée.

Le conseil d’administration de la Banque centrale populaire, réuni jeudi à Rabat, a acté la nomination de Mohamed Karim Mounir au poste de président-directeur général de la banque. Une cérémonie d’investiture du nouveau président s’est tenue au siège de la Banque populaire régionale à Rabat, présidée par Mohamed Benchaâboun, ministre de l’économie et des finances, en présence des membres du conseil d’administration de la BCP et du comité directeur du Crédit Populaire du Maroc.

  M. Benchaâboun s’est déclaré très rassuré quant aux perspectives de développement de l’institution, sous la conduite de M. Mounir, homme reconnu pour ses compétences professionnelles et ses qualités humaines et qui a déjà fait preuve de grandes aptitudes managériales à travers un parcours professionnel riche et diversifié, notamment au sein de la BCP qu’il a rejointe en 1997. Lauréat de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs de Rabat (super major de la promotion 1982) et du Conservatoire national des arts et métiers de Paris, M. Mounir a été directeur général de la BCP depuis octobre 2011. Il a également assuré la direction générale de Upline Group et de BP Shore Group.

Articles similaires

ActualitéUne

La DGI publie un guide sur le régime fiscal de l’auto-entrepreneur

La Direction générale des impôts (DGI) a publié un guide sur le...

ActualitéUne

Mobilité 2024 du personnel du ministère des Affaires étrangères : Nomination de 15 nouveaux Consuls Généraux

Quinze nouveaux Consuls Généraux ont été nommés dans plusieurs pays, soit 25%...

ActualitéUne

Décès dans les rangs des pèlerins marocains : « pas de situation anormale » lors du Hajj 1445, rassure le ministère des Habous

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a affirmé, vendredi, qu’il...

EmploiUne

Marché du travail : Six recommandations pour améliorer l’efficacité des politiques en place

L’étude appelle à élargir la cible des programmes en incluant les jeunes...