Mortalité de poissons au lac de Sidi Boughaba: Les analyses excluent toute pollution chimique ou organique

Mortalité de poissons au lac de Sidi Boughaba: Les analyses excluent toute pollution chimique ou organique

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts réagit aux informations sur la mortalité de poissons constatée au niveau du lac de la réserve de Sidi Boughaba.

«Les résultats des analyses ont exclu toute possibilité de pollution chimique ou organique », tranche le département d’Aziz Akhannouch. Ainsi, les poissons sont exempts de toute maladie sans aucun caractère épidémiologique, et ne présentent aucune menace pour la faune et les oiseaux locaux.

Selon la même source, cet incident est «dû principalement au manque d’oxygène dans les eaux du lac, accentué par l’augmentation de la température et de la salinité des eaux et la baisse du niveau des eaux du lac».

Le tout en apportant des précisions. Dans ce sens, le département indique qu’il s’agit de «l’Athérine», une espèce de poisson de petite taille, qui vit dans les eaux continentales du littoral atlantique nord du Royaume. «Une commission provinciale a été mobilisée pour prélever des échantillons des poissons et des eaux du lac», ajoute la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *