Mosaïque des plates-formes logistiques en vue

Mosaïque des plates-formes logistiques  en vue

Le Schéma intégré des zones logistiques prévoit à l’horizon 2030 l’aménagement de 3.300 hectares en zones logistiques, et ce sur les 12 régions du Royaume. L’idée étant de construire un réseau de plates-formes logistiques compétitives en termes de services et de connectivité. Ce développement tient compte en effet des spécificités de chaque région, en l’occurrence la congestion urbaine, les schémas directeurs d’aménagement urbain et les enjeux liés au développement durable. L’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) joue un rôle déterminant dans l’encadrement de cette dynamique au niveau régional et la définition des premiers projets de zones logistiques à développer sur le plan territorial et ce dans une approche publique-privée. Si certaines zones sont actuellement actives à l’instar de Zenata et Mita à Casablanca et Hubmed à Tanger, d’autres sont dans le pipe. Mosaïque des projets logistiques enclenchés.

Zone logistique Rass El Ma

La zone logistique de Ras El Ma figure parmi les plates-formes logistiques les plus attendues dans le cadre de la stratégie nationale. Le déploiement de ce projet, situé dans la région de Fès-Meknès, se fera progressif. Le lancement de l’aménagement de la première tranche de cette zone (32 hectares) est imminent. D’après le calendrier ministériel il est prévu pour le 3ème trimestre de l’année en cours. Tel que fixé dans le cadre du schéma directeur de la région, la réalisation de cette zone nécessitera une enveloppe de 300 millions de dirhams. Elle sera étalée sur 100 hectares dont 20 hectares dédiés aux activités relatives aux conteneurs. De même, 40 hectares autres seront consacrés à la distribution contre 27 hectares pour les matériaux de construction et 3 hectares pour les activités relatives aux céréales.

Zone logistique de Ouled Saleh

Compte tenu de l’environnement économique développé à proximité du site, il a été procédé au lancement d’une étude d’opportunité et de structuration de la zone logistique de Ouled Saleh dans la région de Casablanca-Settat. Cette démarche de structuration tient également compte du potentiel important perçu de cette zone à capter les flux provenant des trois zones industrielles adjacentes et à destination des bassins de consommation au niveau de Casablanca et le long du corridor vers le Sud et le Nord du Royaume.

Zone logistique de Tamensourt

Située dans la région de Marrakech, cette plate-forme logistique apportera un nouvel élan à la ville nouvelle de Tamansourt. Il s’agit de mettre en œuvre dans un premier temps une première tranche portant sur l’aménagement in-site et hors-site d’une superficie de 37 hectares. A cela s’ajoute la réalisation d’un premier développement qui englobe la construction d’un centre d’accueil de 1.000 mètres carrés et un centre routier d’environ 28.500 mètres carrés. Notons que l’estimation financière des travaux de cette première tranche s’élève à 230 millions de dirhams hors prix d’acquisition du foncier.

Zone logistique de Béni Mellal

Le premier projet de zone logistique à développer dans la région de Beni Mellal-Khénifra sera implanté à Beni-Mellal. Cette zone comprendra une première tranche consistant en l’aménagement in-site de 9 hectares ainsi que la réalisation d’un premier développement englobant la construction d’un centre routier de 900 m² couverts avec services intégrés. L’estimation financière des travaux de cette première tranche s’élève à 50 millions de dirhams hors prix d’acquisition du foncier. L’étude architecturale du projet est d’ores et déjà lancée permettant ainsi d’élaborer une esquisse ainsi qu’un cahier des charges pour la concrétisation de cette première phase.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *