Nicolas Pompigne-Mognard : «APO Group et Getty Images engagés à présenter une image plus juste de l’Afrique»

Nicolas Pompigne-Mognard : «APO Group et Getty Images engagés à présenter une image plus juste de l’Afrique»

Entretien avec Nicolas Pompigne-Mognard, PDG APO Group

APO Group et Getty Images concrétisent un rapprochement stratégique. En effet, Getty Images ouvre son réseau mondial d’abonnés aux clients d’APO Group pour la distribution de communiqués de presse relatifs à l’Afrique. Ainsi, les textes et les images distribués par APO Group seront accessibles à plus d’un million de médias abonnés à Getty Images dans le monde entier. Nicolas Pompigne-Mognard, président-directeur général d’APO Group, cabinet panafricain de conseil en communication et de distribution de communiqués de presse en Afrique, nous dévoile les grandes lignes de ce partenariat et les ambitions des deux acteurs en termes de promotion de la scène africaine dans le monde.

ALM : Quel serait l’apport de votre partenariat avec Getty Images pour votre service de distribution de communiqués de presse relatifs à l’Afrique ?

Nicolas Pompigne-Mognard : Getty Images est l’un des noms les plus immédiatement reconnaissables dans les médias internationaux, avec plus d’un million de clients dans presque tous les pays du monde. C’est la première fois que Getty Images ouvre sa plateforme de distribution au contenu d’un service de distribution de communiqués de presse. Ce qui rend cet accord unique est que les abonnés de Getty Images pourront non seulement accéder aux images, mais aussi aux communiqués de presse. C’est une occasion fantastique de montrer au monde le véritable visage de l’Afrique.

Comment se rapprochement sera-t-il matérialisé ?

En nous donnant accès à leur réseau inégalé, nous pouvons faire en sorte qu’un contenu africain positif et puissant atteigne les salles de rédaction du monde entier. Chaque jour, APO Group distribue des centaines de communiqués de presse et d’images présentant le meilleur du sport, des affaires et de la culture africaine.
Getty Images va nous aider à diffuser ces informations dans le monde entier. Pour l’Afrique, cela signifie la possibilité de briser le cycle des informations négatives et de présenter au monde une image plus juste de l’Afrique. Je suis très reconnaissant à Getty Images d’avoir ouvert son réseau à l’Afrique. Ils utilisent leur portée et leur réputation inégalées pour élever notre continent sur la scène mondiale.

Concrètement, comment envisagez-vous de changer la perception de l’Afrique à travers ce partenariat ?

APO Group a toujours fait pression pour que le discours sur l’Afrique change. Nous prenons des informations africaines positives et les mettons à la disposition d’une audience mondiale à travers tous nos canaux de distribution. Désormais, avec Getty Images, nous pouvons aller beaucoup plus loin. Ce qui est vraiment unique dans notre partenariat, c’est que nous pouvons fournir aux abonnés de Getty non seulement des images, mais aussi des communiqués de presse. Cela permet de fournir un contexte et ajoute à la richesse de la narration. À nous deux, nous sommes en mesure d’atteindre la majorité des médias du monde et de les inciter à s’intéresser à ce qui se passe en Afrique au quotidien. Comme nous, Getty Images a à cœur de changer les perceptions internationales et souhaite participer à l’évolution du continent en termes de statut sur la scène mondiale. En ouvrant son réseau à APO Group, Getty Images remplit cet objectif, tout en bénéficiant d’un éventail d’images de qualité et authentiquement africaines.

Quels sont les domaines que vous comptez promouvoir à travers ce partenariat ?

Le sport est un domaine particulièrement important, et nos relations avec certaines des organisations sportives les plus importantes opérant en Afrique vont permettre à Getty Images d’accéder à une nouvelle offre d’images sportives de classe mondiale. APO Group est le cabinet de conseil en communication panafricain exclusif de la NBA et de la Basketball Africa League. Nous sommes également le sponsor officiel principal de l’association africaine de World Rugby, Rugby Africa, et un sponsor officiel de Team Qhubeka Assos, la seule équipe cycliste professionnelle africaine de l’UCI World Tour, et du Lux Afrique Polo Day. Grâce à ces partenariats, nous pouvons aider Getty Images à faire découvrir les images des plus grands événements sportifs d’Afrique à un public mondial, souvent pour la première fois. Nous sommes convaincus que le sport a un rôle majeur à jouer dans le changement des perceptions mondiales de l’Afrique.

Comment APO Group tient-il compte des différences linguistiques entre les 54 pays du continent ?

Seize des cinquante-quatre pays africains ont deux langues officielles ou plus, et tous disposent de média dans chacune de ces langues. C’est un facteur crucial lorsque vous planifiez la distribution de communiqués de presse ou toute autre activité de relations publiques en Afrique. Le choix de la langue peut affecter directement votre retour sur investissement. Si vous souhaitez que les médias africains diffusent votre message, il est de bon ton de leur fournir du contenu dans leur(s) langue(s) de travail. N’attendez pas d’eux qu’ils consacrent du temps et de l’argent à la traduction de contenus fournis dans la mauvaise langue. Comprendre quelles langues sont parlées dans quelles régions est important pour le succès de toute activité de relations publiques en Afrique. Par exemple, si vous prévoyez de distribuer des communiqués de presse ou de mener une autre activité de relations publiques en Afrique de l’Est, vous devez inclure le swahili.
Cette langue est parlée par plus de 100 millions de personnes. Un autre exemple, le luganda est la principale langue de l’Ouganda, parlée par plus de 16 millions de personnes et utilisée par certains des médias les plus influents du pays. L’équipe d’APO Group est multilingues et bien enracinée dans chaque pays. Cela nous permet de couvrir toutes les nuances de la communication africaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *