Nord : Plus de 860 millions DH pour alimenter 488 douars en eau potable

Nord : Plus de 860 millions DH pour alimenter 488 douars en eau potable

Réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural

Le Nord poursuit le renforcement du réseau d’approvisionnement en eau potable de la population des zones désenclavées et rurales sur son territoire. Dans ce contexte, la région bénéficiera d’un projet de raccordement à ce réseau de près de 490 douars dépendant de ses différentes préfectures et provinces. D’une enveloppe budgétaire globale de plus de 860 millions de dirhams, ce projet – qui s’inscrit dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural- est le fruit d’une convention de partenariat liant l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) au Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la Direction générale des collectivités locales (DGCL) et la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Selon cette convention, les parties contractantes devront mobiliser tous leurs efforts pour la réalisation du branchement de près de 490 douars à ce réseau, permettant ainsi de promouvoir le développement intégré et durable dans la région, particulièrement dans le monde rural. Sur le coût global de plus de 860 millions de dirhams de ce projet, l’ONEE s’engage à y contribuer par 475 millions de dirhams. Le Conseil régional y participe, de son côté, avec un montant de près de 300 millions de dirhams. Alors que la DGCL devra allouer 87 millions de dirhams au financement de ce projet. Il prévoit trois projets d’alimentation en eau potable de quelque 101 douars relevant de cinq communes rurales (Béni Selmane, Béni Salah, Bab Berred, Béni Rzine et Ounan) au niveau de la province de Chefchaouen.

D’une enveloppe budgétaire de 350 millions de dirhams, ces trois projets seront réalisés dans une première phase dans le cadre du plan de développement du cercle d’El Jebha. Quelque 150 millions de dirhams seront consacrés dans une deuxième phase à l’alimentation en potable de 56 douars relevant des trois communes rurales Oued El Maleh et Tamorot dans la province de Chefchaouen.
Il est prévu dans une troisième phase un autre projet de raccordement en eau potable au profit de 23 douars répartis entre les deux communes rurales de Talambout et Tassift et, et ce pour une enveloppe de 55 millions de dirhams.

Au niveau de la province d’Ouezzane, quelque 83 millions de dirhams ont été consacrés, dans une première phase, pour l’alimentation en eau potable de 78 douars relevant de quatre communes rurales de Sidi Bousber, Sidi Ahmed Chirif, Zghira et Teroual. Cette province bénéficiera dans une deuxième phase d’un autre projet de raccordement à l’eau potable de 17 douars de la commune Aïne Beida pour une enveloppe budgétaire de 18 millions de dirhams.

Dans ce sens, plus de 110 millions de dirhams seront mobilisés pour l’approvisionnement des habitants de quelque 137 douars relavant des communes rurales de Béni Harchen, Oulad Ali Mansour, Béni Said et Zaouiat Sidi Kacem dans la province de Tétouan.

Alors que celle de Fahs-Anjra bénéficiera de trois projets d’alimentation de 38 douars en eau potable pour près de 40 millions de dirhams. Quelque 15 millions de dirhams seront investis pour le raccordement à l’eau potable de 7 douars dans la préfecture de Tanger-Asilah. In fine 40 millions de dirhams seront consacrés pour la réalisation un autre projet d’alimentation de 33 douars dans la province de Larache.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *