EconomieUne

Nouvelles attaques de la tomate marocaine en France : La Comader dénonce le manque de rigueur des autorités françaises

© D.R

La réaction de la Comader intervient après qu’un ensemble de manifestants poussés par trois organisations du monde agricole français ont attaqué, jeudi 16 mai, des exportations de tomate marocaine à Perpignan.

Condamnation : La Comader souligne que devant « cette hostilité croissante et répétitive », elle se réserve le droit de défendre, sous toutes les formes possibles, les intérêts légitimes des exportateurs marocains qui agissent en totale légalité et en pleine conformité avec les règles et normes exigées par l’Union européenne.

La Confédération marocaine de l’agriculture et de développement rural condamne les nouvelles attaques en France contre la tomate marocaine. Des actions préméditées et incompréhensibles que dénonce l’association des interprofessions agricoles. «La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader) condamne fermement ces actions incompréhensibles, avec des arguments fallacieux, et dénonce le manque de rigueur des autorités françaises compétentes devant l’inquiétante multiplication des attaques acharnées contre les produits agricoles d’origine marocaine », apprend-on dans ce sens.

Et de préciser que « si la Confédération entend continuer à œuvrer avec ses partenaires européens à la préservation de la relation commerciale au bénéfice des deux parties, dans le cadre d’un respect mutuel du flux des marchandises, il n’en demeure pas moins que les attaques récurrentes et infondées dont les produits marocains font l’objet depuis le début de la campagne d’exportation sont totalement inadmissibles ».

La Comader souligne par ailleurs que devant « cette hostilité croissante et répétitive », elle se réserve le droit de défendre, sous toutes les formes possibles, les intérêts légitimes des exportateurs marocains qui agissent en totale légalité et en pleine conformité avec les règles et normes exigées par l’Union européenne. Il est à rappeler que la tomate marocaine est présente sur le marché français pour pallier un manque de production de la tomate en cette période de l’année, et que les sociétés et les exportateurs marocains fournissent des centaines d’emplois en termes de logistique sur le site de Perpignan. «Dans un dernier message aux organisations professionnelles françaises impliquées dans ces actions, croyez bien que ni la Comader ni ses adhérents ne resteront les bras croisés devant toute autre forme d’agissements inadmissibles », réitère la Comader.

La réaction de la Comader intervient après qu’un ensemble de manifestants poussés par trois organisations du monde agricole français ont attaqué, jeudi 16 mai, des exportations de tomate marocaine à Perpignan.
D’après la Comader, la FDSEA, Légumes de France et Jeunes Agriculteurs avaient précédemment lancé un appel pour manifester contre l’importation qu’ils qualifient de massive et la présentation sur les étals français de produits d’origine marocaine en pleine période de production française. «Ces trois organisations dénoncent, à tort, une concurrence déloyale et revendiquent un affichage plus visible pour les consommateurs français», indique la Comader. Et de poursuivre : «Ceci alors que bien entendu la tomate marocaine est exportée en France dans un cadre légal, qui n’est autre que l’accord agricole qui lie le Royaume du Maroc et l’Union européenne».

Répondant parfaitement aux normes et exigences en vigueur, la tomate marocaine fait également l’objet de contrôles par les autorités sanitaires européennes avant son entrée sur les marchés français et européens.

Articles similaires

SociétéUne

Aïd Al Adha: Grâce Royale au profit de 1484 personnes

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a bien voulu...

ActualitéUne

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplira lundi la prière de l’Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, accomplira...

ActualitéUne

Opération « Marhaba 2024 »: Arrivée du premier navire au port d’Al Hoceima

Le premier navire transportant environ 220 Marocains résidant à l’étranger (MRE) et...

ActualitéUne

L’ONEE appelle à rationaliser la consommation de l’eau potable

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) – Branche Eau-...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux