Economie

Nuti Ivo crée une tannerie moderne au Maroc

© D.R

Ce projet devrait générer un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de dirhams dont plus de 90 % destiné à l’export et 265 emplois directs à terme

Le groupe italien Nuti Ivo créera une tannerie moderne au Maroc. Un mémorandum d’entente a été signé dans ce sens mardi 28 mai et ce en présence du Ryad Mezzour, ministre de l’industrie et du commerce et Fabrizio Nuti, directeur général de Nuti Ivo. Couvrant la période allant de 2025 à 2029, ce mémorandum porte sur un investissement de plus de 131,2 millions de dirhams ainsi que la réalisation d’un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de dirhams dont plus de 90 % destiné à l’export et 265 emplois directs à terme. La production journalière est estimée à 11.500 peaux, qui proviendront principalement de sources locales. «L’industrie de la tannerie au Maroc est un secteur historique en pleine mutation face aux défis et exigences environnementales. Le nouveau projet de la tannerie moderne du groupe Nuti Ivo s’inscrit parfaitement dans cette dynamique, puisqu’il répondra aux exigences des marchés cibles quant au respect de la qualité et des normes environnementales et permettra de fournir une matière première moyen et haut de gamme», indique dans ce sens Ryad Mezzour. Et d’ajouter : «Ce qui représente une belle opportunité pour les entreprises de l’écosystème cuir marocain souhaitant effectuer une montée en gamme significative». Le groupe de Tanneries Nuti Ivo est l’un des plus importants en Italie. Il réalise un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros et emploie plus de 300 personnes. Le groupe est présent au Maroc depuis 2010 avec la tannerie Shihara installée à Marrakech dans la zone Industrielle de Sidi Ghanem. Cette tannerie réalise un chiffre d’affaires de plus de 109,3 millions de dirhams principalement à l’export, notamment vers l’Italie, la Chine et la Thaïlande. Le nouveau projet objet du mémoandum d’entente sera conçu dans une logique d’économie circulaire et de durabilité, à travers l’utilisation de l’énergie solaire pour une partie des besoins de la tannerie en électricité, le traitement des déchets et la valorisation de ces derniers, notamment pour la production des engrais, du compost et de la gélatine.

Articles similaires

EconomieUne

Baleària renforce son dispositif en vue de l’Opération Marhaba

La compagnie maritime espagnole augmente le nombre de liaisons et de sièges

Economie

Un vol opéré par la compagnie canadienne Air Transat : Marrakech officiellement reliée à Montréal

Le vol inaugural de la ligne Montréal-Marrakech opéré par la compagnie canadienne...

Economie

Casablanca Smart City : Casabus a plongé les visiteurs dans des expériences immersives

Casabus opéré par Alsa a exposé ses innovations à la 8ème édition...

EconomieUne

ONDA : Bientôt une solution intelligente pour les aéroports de Casablanca et Rabat

L’objectif principal de ce projet est la mise en place et l’intégration...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux