OCP Africa : Des programmes bénéficiant à plus d’un million d’agriculteurs

OCP Africa : Des programmes bénéficiant  à plus d’un million d’agriculteurs

«School Labs», «Agriboosters», «Farmers houses»…

OCP Africa œuvre pour améliorer la fertilisation, sécuriser la production des fertilisants compétitifs près des grands bassins agricoles, contribuer au développement de nouveaux réseaux de distribution de proximité, au service de l’ensemble de la filière agricole et faciliter l’accès des agriculteurs aux intrants de qualité, au financement, au marché, à la formation et à la technologie.

Le Groupe OCP a mis en place à travers sa filiale OCP Africa plusieurs projets au profit des agriculteurs en Afrique durant ces cinq dernières années. Cet engagement vise à renforcer les écosystèmes agricoles et consiste à accompagner les fermiers dans la transition d’une agriculture de subsistance vers une agriculture créatrice de valeur. C’est dans ce sens que le Groupe a célébré le 25 mai 2021 la journée mondiale de l’Afrique. L’occasion de revenir sur les principaux programmes déployés par OCP en faveur d’un des secteurs clés de l’économie africaine, à savoir l’agriculture. Présente dans le continent à travers 12 filiales et bureaux de représentation, OCP Africa développe des programmes innovants alliant conseil, accompagnement et meilleures pratiques agricoles.
La filiale a élaboré des projets durables s’appuyant sur le digital et la R&D (cartes de fertilité, analyses de sols et développement de nouvelles formules personnalisées). «L’approvisionnement en engrais adaptés représente certes l’activité première d’OCP Africa, toutefois son engagement va bien au-delà. OCP Africa a démontré sa volonté de contribuer à la réalisation de la révolution verte en Afrique, par une approche globale plaçant le petit agriculteur au cœur de celle-ci», indique le Groupe ajoutant que depuis 2016, plus d’un million d’agriculteurs ont bénéficié de ses programmes. Dans cette perspective, OCP Africa œuvre pour améliorer la fertilisation, sécuriser la production des fertilisants compétitifs près des grands bassins agricoles, contribuer au développement de nouveaux réseaux de distribution de proximité, au service de l’ensemble de la filière agricole et faciliter l’accès des agriculteurs aux intrants de qualité, au financement, au marché, à la formation et à la technologie.

Une école itinérante et des laboratoires modernes au service des fermiers

Parmi les projets du Groupe en Afrique, on compte l’initiative OCP School Labs. Ces unités sont composées d’une école itinérante, des laboratoires mobiles et d’un dispositif digital. «Grâce aux équipes d’ingénieurs agronomes, les agriculteurs profitent ainsi d’un accompagnement pluriannuel et bénéficient des solutions technologiques pour rester connectés ou en contact direct avec leurs conseillers agricoles», souligne l’entreprise faisant savoir que l’école propose des démonstrations, des sessions de formation interactives basées sur des supports pédagogiques. L’objectif étant de sensibiliser les agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles en fonction des cultures dominantes dans leurs régions. Des analyses de sols sont également effectuées par le laboratoire mobile qui accompagne ces écoles afin de déterminer les besoins nutritifs des sols et effectuer les recommandations d’engrais adaptés aux sols et aux cultures locales. Ces laboratoires sont équipés de technologies modernes telles que les capteurs infrarouges moyens et techniques à rayons X permettant ainsi d’établir un diagnostic de la fertilité des sols en temps réel. Lancé dans 9 pays d’Afrique, plus de 420.000 agriculteurs ont bénéficié de ce programme à ce jour. Misant sur le développement inclusif, le programme Agribooster vise pour sa part à augmenter les rendements des fermiers et le développement de leur productivité en s’appuyant sur un package complet de produits et services. «L’offre Agribooster permet ainsi aux agriculteurs d’avoir accès à des produits et services de qualité, notamment par la fourniture d’intrants (fertilisants, produits phytosanitaires, semences hybrides), des sessions de formation autour des meilleures pratiques de fertilisation raisonnée, l’accès aux potentiels acquéreurs sur le marché, un accompagnement rapproché, l’accès aux services financiers (notamment des prêts à crédit)», explique OCP Africa. Déployé dans 4 pays, ce programme couvre 630.000 agriculteurs permettant une hausse de 30% (en moyenne) de leurs rendements.

Des Maisons des fermiers et une équipe dédiée mises en place

Dans sa panoplie de programmes, OCP Africa a mis en place des Maisons des fermiers «Farmers houses». Cette initiative est une solution globale de distribution qui vise à relever les défis de la disponibilité et de l’accessibilité des intrants agricoles. Elle comprend tous les intrants agricoles de base, la formation sur les bonnes pratiques agricoles (BPA) et les services de vulgarisation nécessaires afin d’améliorer le rendement et les revenus des agriculteurs. En termes d’équipements, chaque «Farmer house» est dotée d’une salle de classe, d’une salle de stockage, d’un espace de bureau, d’un puits, d’un ou plusieurs tricycles, d’un laboratoire d’analyse numérique des sols, d’une serre et d’un mélangeur intelligent. Ainsi, 51 Maisons des fermiers ont été installées dans 18 Etats au Nigeria profitant à plus de 29.000 petits exploitants agricoles locaux. Ces différentes initiatives sont renforcées par des «Agripromoters». Il s’agit d’une équipe d’agents de vulgarisation d’OCP Africa rattachés aux Farmers houses. Ils fournissent des intrants agricoles ainsi que des activités de formation, de vulgarisation et de démonstration. Chaque agent est équipé d’un tricycle et d’une tablette afin d’accompagner les fermiers. Environ 7.000 petits exploitants agricoles au Nigeria ont été touchés par ce projet qui permet aussi de créer des emplois au niveau local.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *