OCP élargit son dispositif d’analyses de sols

OCP élargit son dispositif d’analyses de sols

Une offre de proximité gratuite pour les agriculteurs à travers «Al Moutmir»

La crise de Covid-19 n’a pas découragé les équipes d’Al Moutmir de suivre, avec les moyens dont elles disposent, l’évolution des cultures auprès des petits agriculteurs. En effet, OCP s’est engagé aux côtés de tout l’écosystème en vue de soutenir la transformation de ce secteur afin de contribuer à l’émergence de modèles de développement agricoles inclusifs, créateurs de valeurs et d’impact durables. Cette démarche est initiée en partenariat avec le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Dans cette période de Covid-19, les équipes d’Al Moutmir et l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir déploient pour cette campagne agricole une offre intégrée d’analyses de sols à travers la mobilisation d’une flotte additionnelle de laboratoires mobiles, et ce dans le respect des mesures sanitaires.

30.000 analyses du sol ciblées durant la saison 2020-2021

L’analyse des sols est un préalable à toute décision de fertilisation respectueuse des ressources et garante de rendements et revenus optimaux pour l’agriculteur. Ainsi, l’approche adoptée par Al Moutmir apporte aux agriculteurs une offre d’analyses de sols de proximité. Une dizaine de laboratoires mobiles est mise à la disposition des agriculteurs. Sur le terrain, une dizaine de vans aménagés sous forme de laboratoires mobiles d’analyses de sols sillonne les régions agricoles du Maroc au début de chaque campagne agricole pour effectuer, gratuitement, des analyses de sols auprès des petits agriculteurs. Il s’agit d’encourager les bonnes pratiques agricoles basées sur les fondements scientifiques tout en respectant la durabilité des sols.

Dans ce sens, cette initiative couvre les grandes familles de cultures comme les céréales, légumineuses, arboriculture ou encore le maraîchage. La saison 2020-2021 place la barre haut en envisageant de réaliser plus de 30.000 analyses de sols. Les laboratoires mobiles sont équipés en matériel scientifique pour effectuer des analyses physico-chimiques du sol. Parallèlement, plusieurs séances d’explications et de démonstration sont organisées au niveau des champs au profit des agriculteurs pour expliquer cette opération d’analyses de sols. Des outils pédagogiques sont aussi distribués pour les bénéficiaires (flyers, vidéos démonstratives, etc.). L’objectif étant de leur permettre d’être autonomes et d’effectuer l’échantillonnage sur des bases scientifiques. De même, les séances de restitution des analyses de sols sont également prévues, en one to one, pour permettre à chaque agriculteur de mieux appréhender les besoins de son sol en nutriments. Par ailleurs, les résultats des analyses de sols sont certifiés par le comité scientifique qui effectue régulièrement des contrôles de qualité en plus des opérations de calibration systématique du matériel mobilisé.

Un accompagnement complet

L’initiative Al Moutmir propose ainsi une offre intégrée. Celle-ci couvre les différentes étapes allant de l’échantillonnage à la restitution personnalisée des recommandations de fertilisation auprès de chaque agriculteur, en passant par l’acheminement de l’échantillon au laboratoire mobile, l’analyse de l’échantillon au niveau du laboratoire et l’édition du rapport d’analyse, relève le Groupe OCP convaincu qu’effectuer les analyses de sols au bon moment est le premier pas vers une fertilisation raisonnée. Les laboratoires mobiles Al Moutmir se déplacent au plus près des agriculteurs au niveau des localités.

Ce qui permet aussi de réduire les délais de réalisation des analyses et les efforts déployés lors des déplacements. Dans la pratique, les ingénieurs agronomes d’Al Moutmir installés au niveau de chaque province s’occupent d’accompagner chaque agriculteur pour effectuer les analyses de son sol tout au long du processus. Par la suite, les résultats des analyses de sols sont communiqués à l’agriculteur dans un délai ne dépassant pas 3 jours. Cette approche facilite à l’agriculteur la prise de décision à temps et lui permet d’optimiser son effort.

Les mesures sanitaires sont de mise

Contexte oblige, le respect des mesures sanitaires s’impose. Ainsi, plusieurs mesures de prévention ont été prises pour protéger les agriculteurs et les équipes engagées dans le dispositif Al Moutmir comme la désinfection quotidienne du laboratoire, du matériel et des points d’accès, le respect des mesures d’hygiène et de distanciation lors de la prise des échantillons, l’interdiction des rassemblements humains en confiant la tâche d’acheminement des échantillons uniquement à l’ingénieur agronome.

Dans le même sens, des affiches de sensibilisation sont installées à côté du laboratoire mobile pour rappeler aux agriculteurs l’obligation de respecter les mesures de distanciation sociale et du port du masque de protection.

Enfin, une équipe médicale est prête pour examiner le personnel en charge de la gestion du laboratoire afin d’assurer la sécurité de l’équipe et celle des visiteurs et éviter toute contamination à la Covid-19.

Un dispositif digitalisé à 100%

La technologie a toujours été présente dans les opérations qu’effectue le Groupe OCP. Ainsi, l’équipe d’Al Moutmir et UM6P se fient au digital à travers le déploiement d’un système informatisé de management de la data. «L’échantillon de sol est enregistré au niveau d’un système informatique et suivi depuis la phase d’échantillonnage jusqu’à son analyse, l’établissement du rapport et sa restitution.

Chaque échantillon est référencé, des images sont également indexées et servent à alimenter la base de données des sols. Cette solution permet de traiter des résultats au niveau du système, générer les recommandations de la fertilisation et les plans de fumure et permet le stockage de ces données pour des utilisations ultérieures par les agriculteurs et l’écosystème scientifique et institutionnel», relèvent les initiateurs de ce programme.

A travers cette démarche, OCP se dit vouloir enrichir le référentiel national des sols et contribuer à la facilitation de la prise de décision au niveau des politiques agricoles nationales en capitalisant sur des données fines collectées à une échelle locale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *