Office national de l’électricité et de l’eau potable : Un grand chantier ouvert dans la province de Zagora

Office national de l’électricité et de l’eau potable  : Un grand chantier ouvert  dans la province de Zagora

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a procédé, samedi, à la mise en service d’un nouveau projet pour améliorer la qualité de l’eau potable à M’hamid El Ghizlane et au lancement de plusieurs projets d’alimentation en eau potable dans la province de Zagora.

Au niveau du centre de M’hamid El Ghizlane, le gouverneur de la province de Zagora, Fouad Hajji, accompagné du directeur du pôle industriel de l’Office, a procédé à la mise en service de la station de déminéralisation monobloc des eaux du forage Boulahma pour un débit de 10 l/s. Se référant au communiqué de l’ONEE, ce projet, dont le coût est de 6 millions de dirhams, permettra d’améliorer la qualité de l’eau potable et de satisfaire les besoins de la population de ce centre estimée à 8.000 habitants, notamment durant la période estivale, précise la même source.
A noter que l’approvisionnement en eau potable du centre de M’hamid El Ghizlane est assuré par les eaux souterraines pour un débit de 20 l/s, à partir de 5 puits d’eau douce dans la région de Boumrad (débit 5 l/s) et du forage Boulahma (débit 15 l/s), dont la qualité de l’eau est légèrement saumâtre à cause de la nature hydrogéologique de la région.

Ce débit permet de satisfaire les besoins en eau potable de ce centre qui sont de l’ordre de 13 l/s. Dans la commune de Tagounite, la délégation a procédé au lancement des travaux de mise à niveau des réseaux de distribution d’eau potable des centres de Tagounite et Tamegroute pour un coût de 4,37 millions de dirhams. «La réalisation de ces projets permettra d’améliorer le rendement des réseaux et ainsi la qualité du service d’eau potable», souligne l’ONEE. A cette occasion, les réalisations de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable durant la période 2018-2021, en matière d’eau potable et d’assainissement liquide au niveau de la province de Zagora, ont été présentées. Durant cette période, une enveloppe de 141,5 millions de dirhams a été consacrée à l’eau potable et 85 millions de dirhams à l’assainissement liquide.

Actuellement, l’Office réalise des projets d’un coût de 22,5 millions de dirhams et a programmé la réalisation de plusieurs projets de renforcement de l’approvisionnement en eau potable au niveau de la province de Zagora. La réalisation de ces projets va permettre l’amélioration des conditions de vie de la population et contribuera au développement économique et social de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *