Office national des chemins de fer : Plus de 7 milliards DH d’investissements prévus pour le cap 2022-2024

Office national des chemins de fer : Plus de 7 milliards DH d’investissements  prévus pour le cap 2022-2024

Réhabiliter l’infrastructure et renouveler le matériel roulant. Ce sont là les deux orientations stratégiques que suivra l’Office national des chemins de fer (ONCF) sur la période 2022-2024.


Pour ce faire, l’Office a prévu un investissement de l’ordre de 7,72 milliards de dirhams. Ce chiffre prévisionnel relevé dans le rapport sur les établissements et entreprises publics (EEP) accompagnant le projet de loi de Finances au titre de l’exercice 2022 sera réparti comme suit : 2,9 milliards de dirhams en 2022, 2,22 milliards de dirhams en 2023 et 2,6 milliards de dirhams en 2024.

«Afin de pérenniser le modèle économique de l’Office national des chemins de fer et assainir sa situation financière, le protocole d’accord, signé le 25 juillet 2019 entre l’État et l’Office, prévoit la mise en œuvre d’un schéma de restructuration institutionnelle et organisationnelle visant la modernisation du secteur ferroviaire à travers l’alignement avec les meilleures pratiques internationales préconisant la séparation entre l’exploitation commerciale, d’une part, et le développement et le financement des infrastructures, d’autre part», peut-on lire dans ce sens.

Et de préciser que «le nouveau contrat avec l’État, en cours de finalisation, devrait asseoir les bases de consolidation du modèle de l’Office national des chemins de fer et définir le plan de financement adapté pour accélérer le développement du secteur ferroviaire en termes d’aménagement du territoire et de renforcement de la connectivité entre les régions et les grands pôles économiques du pays». Notons qu’à fin juin 2021, l’ONCF a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 1,6 milliard de dirhams pour des prévisions de clôture de l’année 2021 de 3,34 milliards de dirhams.

Les investissements réalisés au premier semestre 2021 ont atteint 687 millions de dirhams, soit un taux de réalisation de 25%, alors que les prévisions de clôture de 2021 sont de 2,71 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *