OFPPT : 92 millions DH pour la CMC de Dakhla-Oued Eddahab

OFPPT : 92 millions DH pour la CMC de Dakhla-Oued Eddahab

Elle ouvrira ses portes d’ici deux ans

92 millions de dirhams. Tel est le montant alloué pour les travaux de construction de la Cité des métiers et des compétences de la région Dakhla-Oued-Eddahab. Dans les détails, l’OFPPT a lancé récemment un appel d’offres relatif aux travaux de construction de la CMC de la région Dakhla-Oued Eddahab. L’ouverture des plis est programmée pour le 25 novembre. L’exécution des travaux de construction nécessitera un délai de 18 mois et elle devrait être fin prête en 2023. La future CMC qui s’étalera sur une superficie allant jusqu’à 7,4 hectares comprendra 32 filières, dont 60% nouvellement créées. 78% d’entre elles sont des formations diplômantes, alors que le reste (22%) concerne celles qualificatives. L’établissement regroupera sept pôles en phase avec l’écosystème de la région, à savoir le numérique, l’agriculture et agroalimentaire, la gestion et commerce, la pêche maritime, ainsi que le tourisme et l’hôtellerie.

D’autres ensembles sont prévus, notamment celui de la Maison des stagiaires et ses annexes, un pôle sous forme d’espaces sportifs. Quant aux travaux de construction, ils portent sur l’exécution de plusieurs corps d’état, notamment les gros oeuvres, l’étanchéité et les revêtements, les aménagements extérieurs, la signalétique et les plantations. Alors que l’offre de formation de la CMC de Dakhla a été définie autour de plusieurs secteurs prioritaires pour la région, à savoir le digital, l’agriculture et agro-industrie, la gestion et commerce et la pêche. Celle-ci accueillera 960 stagiaires et administrera la formation à travers des groupes de 20 personnes. En effet, la nouvelle offre de formation qui sera dispensée à travers la CMC de Dakhla vise le renforcement des compétences métiers, linguistiques et soft skills des apprenants. Cette CMC sera la neuvième du genre au niveau national.

Pensé pour réunir toutes les conditions nécessaires à une formation professionnelle de qualité et répondant aux besoins réels du marché de l’emploi, le concept des CMC repose sur trois piliers fondamentaux, à savoir : une offre de formation actualisée, des espaces pédagogiques modernes, et un capital humain valorisé. Pour rappel, le programme des CMC, colonne vertébrale de la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, vise à inaugurer une nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle, favorisant l’employabilité des jeunes, la compétitivité des entreprises et la création de valeur au niveau des territoires.

Il prévoit, à ce titre, la réalisation de 12 CMC qui seront des plateformes de formation professionnelle multisectorielles et accueilleront chaque année un effectif de 34.000 stagiaires en formation. La réalisation du programme des Cités des métiers et des compétences nécessitera un budget d’investissement de 3,6 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *