ONEE, une entreprise respectueuse de son environnement

ONEE, une entreprise respectueuse  de son environnement

En cohérence avec sa stratégie et avec les principes de la responsabilité sociétale

En tant que garant de la continuité de l’alimentation du pays en énergie électrique, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable a arrêté une stratégie axée particulièrement sur la sécurisation de l’approvisionnement du pays en énergie électrique, la diversification des sources de production en utilisant un mix énergétique varié, la maîtrise de la demande, l’accès généralisé aux services de l’électricité et la préservation de l’environnement.

Politique environnementale

L’ONEE a toujours adopté une politique qui vise l’amélioration continue des performances environnementales, en cohérence avec sa stratégie et avec les principes de la responsabilité sociétale.
Dans ce cadre, le programme d’équipement de l’Office a été élaboré sur la base d’une vision globale et intégrée dans lequel les énergies renouvelables ont toujours occupé une place de choix en vue d’assurer un développement durable du secteur électrique tout en intégrant les impératifs de sauvegarde de l’environnement.
Les sites industriels de l’Office sont exploités et entretenus selon les règles de l’art et suivant des consignes spécifiques assurant une minimisation de leur impact sur l’environnement. En parallèle aux avancées technologiques, il est procédé aux rénovations qui améliorent les performances environnementales et renforcent le système de surveillance des impacts potentiels. L’Office a pleinement conscience de la nécessité de préserver l’environnement et de répondre aux impératifs écologiques et continuera à mettre en œuvre les principes de la charte de l’environnement et du développement durable pour maîtriser l’impact de ses activités.

Vers une certification 14001

En vue de capitaliser sur la profonde et longue expérience, l’Office renforce désormais sa politique environnementale par la mise en place d’un Système de management environnemental (SME) selon la norme internationale ISO 14001 dans ses sites de production. Ce système permet de s’assurer de la conformité de la gestion environnementale dans ces sites de production et de transport avec la politique environnementale établie par l’Office. Il permet notamment, d’identifier rapidement tout écart par rapport aux standards environnementaux nationaux et internationaux, d’y apporter les actions correctives dans une démarche d’amélioration continue, et de disposer d’un système d’indicateurs de performance environnementale en termes de gestion des rejets gazeux, liquides et solides.

Etudes d’impact environnemental et social

Des études d’impact sur l’environnement, respectant les normes et les pratiques nationales et internationales les plus strictes, sont systématiquement réalisées avant le lancement de tout projet d’équipement ou d’extension. Ces études sont examinées et validées, conformément à la réglementation en vigueur. Le processus de validation regroupe les experts des différentes administrations et les autorités locales et fait intervenir la société civile et les populations concernées.
Dans ce cadre, l’ONEE réalise depuis les années 90 des études d’impact sur l’environnement de tous ses projets de développement selon les standards internationaux. Les mesures préconisées par ces études pendant les différentes phases du projet sont scrupuleusement réalisées. A noter que les mesures de sauvegarde environnementale peuvent représenter jusqu’à 20% du montant global de l’investissement d’un projet de centrale thermique par exemple.


Engagé pour la lutte contre le réchauffement climatique

L’ONEE œuvre pour la réalisation des actions qui contribuent au respect de l’engagement pris par la Maroc dans le cadre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Ces actions touchent aussi bien la production par le développement d’un mix énergétique favorisant les énergies renouvelables que la consommation en promouvant l’efficacité énergétique et la rationalisation de la consommation.
Bien que le Maroc ne fasse pas partie des pays à haute production de gaz à effet de serre, l’Office développe une politique de diversification des énergies primaires et introduit de nouvelles technologies pour une production d’énergie avec moins de gaz à effet de serre.
C’est dans ce contexte que l’ONEE a enregistré avec succès par la CCNUCC 500 MW sous la forme de projets éoliens et d’un Program of Activity (PoA). Les projets Mécanisme de développement propre (MDP) enregistrés par l’Office sont les suivants :
• Projet du parc éolien d’Essaouira d’un productible annuel de 130 GWh/an, soit une réduction annuelle de près de 100.000 tonnes de CO2.
• Projet du parc éolien de Tanger d’un productible annuel de 520 GWh/an, soit une réduction annuelle de près de 340.000 tonnes de CO2.
• Projet du parc éolien de Tarfaya d’un productible annuel de 1.119 GWh/an, soit une réduction annuelle de près de 650.000 tonnes de CO2

Une entreprise citoyenne

Le développement durable et la protection de l’environnement constituent pour l’ONEE des objectifs stratégiques majeurs qui prennent en compte les attentes éthiques, économiques et environnementales de la société civile.
Ainsi, l’ONEE participe activement dans les actions de sensibilisation et dans les programmes de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, à savoir : «Plages Propres» en partenariat avec plusieurs communes, «Eco-école», «Compensation Carbone» et «Clef Verte».

Opération plages propres

Depuis le lancement du programme Plages Propres en 1999 par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement (FM6E), l’ONEE a progressivement pris en charge 9 plages du Royaume :
• 1999 : Aîn Diab, El Oualidia et Moulay Bousselham ;
• 2004 : La plage de Zenata;
• 2010 : Trois plages de Dakhla (Oumou Lbouir, Lakhira et Moussafir);
• 2011 : La plage d’Aglou;
• 2014 : La plage de Mehdia.
Avec la collaboration de ses partenaires, l’Office a décroché le label Pavillon Bleu sur plusieurs plages et ses actions ont été primées par plusieurs Trophées Lalla Hasnaa pour l’engagement, l’innovation et l’initiative.
Actuellement, ces actions sont orientées vers un programme national du développement durable du littoral dont l’un des objectifs est d’insuffler l’éducation et la participation des jeunes au cœur des projets de développement territorial durable. Dans le cadre de sa campagne #B7arblaplastic (#Mers-sans-plastique), la FM6E souhaite franchir un nouveau cap avec ses partenaires, en participant à l’élimination de ce déchet dangereux pour la faune et la flore et en assurant la circularité économique du plastique, et ce en engageant des actions de collecte, de tri, de recyclage et de valorisation des déchets plastiques collectés sur les plages au profit d’actions sociales.
L’ONEE s’intègre dans cette nouvelle orientation par une action de sensibilisation et d’éducation à l’environnement au profit des jeunes enfants et des estivants dans l’environnement des plages parrainées.
Programme «Eco-Ecoles»

L’Office accompagne la mise en œuvre du programme «Eco-Ecoles» ayant pour objectif de créer une dynamique durable au sein des établissements scolaires autour de l’éducation environnementale et du développement durable.
Dans le cadre de ce programme, l’Office organise annuellement des campagnes de sensibilisation à la maîtrise de la consommation de l’énergie électrique.

Compensation carbone

Dans le cadre de la dynamique internationale en faveur de l’action climatique, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement s’est engagée, depuis 2002 à travers son Programme Air Climat, à sensibiliser et conscientiser les citoyens au problème des émissions liées à l’activité humaine, et à ses conséquences sur le réchauffement climatique et la santé humaine. Puis en 2009, la Fondation a lancé l’opération Compensation Volontaire Carbone (CVC), ayant pour objectif d’inciter les organismes publics, privés ainsi que les particuliers à réduire leurs émissions de CO2 liées à leurs activités et à compenser celles irréductibles en contribuant au financement de projets d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable, de séquestration du carbone et à l’organisation d’actions de sensibilisation et de formation.
Dans ce cadre, l’ONEE a rejoint les institutions adhérant pour la mise en œuvre de plusieurs projets de séquestration carbone (plantation de palmiers) et d’électrification solaire ainsi que des projets liés aux actions d’information, de sensibilisation et d’éducation à l’environnement.

Programme Clef verte

En sa qualité de membre du jury et partenaire de la Fondation, l’Office participe activement à ce programme pour la mise à niveau environnementale des établissements hôteliers et le soutien des meilleures initiatives en gestion environnementale dans ce secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *