Opel bientôt produite au Maroc ?

Opel bientôt produite au Maroc ?

Le constructeur allemand veut confier la fabrication d’un de ses modèles électriques à l’usine PSA de Kénitra

Après Renault, Dacia, Peugeot, la marque allemande Opel serait-elle la prochaine sur la liste des constructeurs produisant au Maroc? La presse mondiale spécialisée notamment dans l’actualité automobile ne parle depuis quelques jours que de la décision du constructeur allemand, propriété du Groupe Stellantis (PSA et Fiat Chrysler) de mettre sur le marché la Rocks-e, une copie de l’ultra-citadine électrique de Citroën. Les Allemands veulent aller très vite puisque les commandes seront possibles en Allemagne dès l’automne prochain. «Comme la petite Citroën, l’Opel Rocks-e devrait être produite au Maroc dans l’usine de Kénitra, où une capacité de 20 000 unités par an était installée au lancement de l’AMI. En 2020, Citroën a vendu 2.814 unités. En marge de ce lancement, le constructeur promet également l’ouverture d’autres marchés en 2022», croit savoir un site français spécialisé dans l’actualité automobile. D’autres médias se sont également fait écho de cette information.

Il faut dire que la marque allemande appartient au Groupe PSA qui commercialise plusieurs marques, notamment Peugeot et Citroën. Le groupe compte une usine au Maroc plus précisément à Kénitra où la marque produit déjà son best-seller la Peugeot 208 ainsi que la Citroën AMI. Il faut dire que Citroën et Opel veulent ratisser large en touchant notamment un public jeune. En effet, la Rocks-e sera accessible aux personnes âgées à partir de 15 ans, avec un tarif très compétitif et une possibilité de leasing. Pour rappel, Citroën avait proposé l’AMI à un prix compris entre 6.000 et 7.360 euros ou une location mensuelle oscillant entre 19,90 et 109 euros par mois. Si la fabrication de la copie allemande de l’AMI est confirmée, le Maroc va assurer sa place en tant que nouvelle destination en vogue pour la construction des véhicules électriques (Aujourd’hui Le Maroc, 29 juin 2021). En effet, la société américaine implantée à Bouskoura dans la région de Casablanca, STMicroelectronics, a démarré voilà quelques semaines la fabrication du transmetteur principal pour les engins de Tesla, et ce après avoir trouvé un accord avec la maison mère aux Etats-Unis, Tesla Motors. Autrement, la célèbre marque automobile Tesla du milliardaire Elon Musk est désormais fabriquée en partie au Maroc. La marque de voitures électriques américaine a donc choisi le Royaume pour faire du «sourcing», ce qui va certainement renforcer la position du pays dans les radars des constructeurs internationaux.

Dans le détail, la société américaine fabrique le transmetteur principal pour les engins de Tesla. Il s’agit là d’un nouveau pas après la fabrication de l’AMI de Citroën à Kénitra. Le Royaume est en train sérieusement de se positionner sur le marché émergent des voitures électriques à l’échelle mondiale.

Stellantis

Stellantis est un groupe automobile multinational fondé le 16 janvier 2021 résultant de la fusion du Groupe PSA et de Fiat Chrysler Automobiles.
Le Groupe Stellantis exploite et commercialise quatorze marques automobiles dont cinq issues du Groupe PSA (Citroën, DS Automobiles, Opel, Peugeot et Vauxhall) et neuf issues de FCA (Abarth, Alfa Romeo, Chrysler, Dodge, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati et RAM). Le 19 janvier 2021, la première conférence de presse du groupe a eu lieu. Carlos Tavares, président de PSA, annonce qu’il souhaite réaliser cinq milliards d’euros de synergies, notamment en termes d’investissement, du partage de moteurs et de plates-formes et du développement du secteur R&D. Enfin, Tavares annonce vouloir relancer les marques les plus fragiles, qui pourront bénéficier de nouveaux investissements.

Poste Maroc premier client de l’AMI

En octobre 2020, un accord avait été conclu entre le Groupe Barid Al-Maghrib et le Groupe PSA pour le développement d’une version spécifique de la Citroën AMI, pour le réseau de distribution courrier-colis. Selon ledit accord, 225 de ces véhicules à 100% électriques, fabriqués dans l’usine de PSA à Kénitra seront livrés à Barid Al-Maghrib. Citroën AMI se présente comme un objet de mobilité urbaine, innovant et accessible à tous. C’est une solution de mobilité individuelle qui permet de se déplacer de manière protégée dans un objet fermé, à 100% électrique et compact. Son autonomie est de 75 km, et sa vitesse peut atteindre 45 km/h. Sa recharge complète se fait en 3 heures sur une prise domestique standard.
«Citroën AMI est un premier pas de l’industrie de la mobilité électrique urbaine au Maroc. AMI s’inscrit dans le cadre de la vision du Royaume de développer une industrie à forte valeur ajoutée guidée par le principe de développement durable», avait souligné Moulay Hafid Elalamy, ministre du commerce, de l’industrie et de l’économie verte et numérique, en marge de la cérémonie de signature.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *