Opération à l’import : L’émission du bon de sortie de Royal Air Maroc dématérialisée

Opération à l’import : L’émission du bon  de sortie de Royal Air  Maroc dématérialisée

Les bons à délivrance de Royal Air Maroc désormais automatisés. La compagnie aérienne nationale est actuellement en mesure de réaliser l’émission du bon de sortie via PortNet.

Cette annonce marque un nouveau pas dans le process de digitalisation des opérations de RAM à l’import, et ce conformément aux engagements pris avec l’Administration des douanes et impôts indirects et le Guichet Unique PortNet. Une collaboration qui tend, en effet, à faciliter les formalités et procédures administratives au bénéficie des professionnels clients de Royal Air Maroc. Elle renforce également la synergie des trois acteurs pour une meilleure qualité de service aux opérateurs économiques. L’émission du bon de sortie de RAM via PortNet intervient après l’implémentation réussie des services digitalisés de soumission des déclarations sommaires et de remise électronique du bon à délivrer. Royal Air Maroc indique dans ce sens que ce service est opérationnel dans la totalité des terminaux fret nationaux de la compagnie aérienne nationale.

Il vient ainsi fluidifier davantage les échanges d’informations entre les acteurs nationaux de la chaîne logistique, tout en réduisant les délais d’enlèvement des marchandises et de livraison des marchandises importées. «Cette opération était auparavant réalisée manuellement par le transporteur après vérification de l’accomplissement des formalités douanières et l’obtention de la mainlevée délivrée par les autorités douanières», explique Royal Air Maroc dans sa récente communication. Et de préciser que «désormais, la délivrance du bon de sortie est entièrement automatisée et s’effectue intégralement par le biais du Guichet Unique PortNet».

Rappelons que le bon de sortie est un document délivré par Royal Air Maroc en faveur de l’importateur ou du transitaire. Il permet à ces derniers d’effectuer un enlèvement dématérialisé de leurs marchandises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *