EconomieUne

Origine des IDE à destination du Maroc : La France, l’Irlande et les Emirats Arabes Unis raflent la mise au 1er trimestre

© D.R

Le flux net des IDE a atteint les 6,11 milliards de dirhams au premier trimestre 2024 contre 11 milliards de dirhams à fin 2023.

Investissement : La cartographie des IDE laisse apparaître une dominance des investissements en provenance de la France et de l’Irlande. Les deux destinations contribuent à hauteur de 3 milliards de dirhams d’IDE réalisés au premier trimestre.

Après le net rebond des IDE observé au titre du premier trimestre de l’année, l’Office des changes dévoile les origines de ces investissements dont le flux a plus que doublé à la même période de l’année précédente. En effet, le flux net des IDE a atteint les 6,11 milliards de dirhams au premier trimestre 2024 contre 11 milliards de dirhams à fin 2023.

Cette progression est en effet portée par une progression à deux chiffres des recettes au moment où les dépenses ont reculé sur ladite période. La cartographie des IDE laisse apparaître une dominance des IDE en provenance de France et de l’Irlande. Les deux destinations contribuent à hauteur de 3 milliards de dirhams d’IDE réalisés au premier trimestre. L’Hexagone préserve ainsi son positionnement à la tête des pays d’origine. Selon les données provisoires de l’Office des changes, le flux des IDE en provenance de la France s’est élevé aux trois premiers mois de l’année à 1,8 milliard de dirhams devançant légèrement l’Irlande. Totalisant les 1,23 milliard de dirhams, les IDE i<rlandais occupent la deuxième position au moment où ceux des Emirats Arabes Unis sont revenus à la troisième place se situant autour de 678 millions de dirhams.

On relève par ailleurs un flux de 561 millions de dirhams des IDE en provenance de la Grande-Bretagne, suivis de 346 millions de dirhams de Honk Kong, de 321 millions de dirhams de l’Allemagne et 247 millions de dirhams des Pays-Bas. Le flux des investissements en provenance de la Turquie est passé d’un solde négatif de -2 millions de dirhams fin 2023 à un solde positif de 232 millions de dirhams au premier trimestre 2024. Le Maroc a par ailleurs capté aux trois premiers mois de l’anné, des IDE de 229 millions de dirhams de l’Arabie Saoudite, de 207 millions de dirhams des États-Unis ainsi que de 200 millions de dirhams de l’Espagne et de 100 millions de dirhams de l’Italie. En parallèle, la répartition des IDE établie par l’Office des changes par secteur d’activité démontre un engouement pour les activités financières captant ainsi 1,83 milliard de dirhams du flux global des IDE.

Dans les détails, 1,1 milliard de dirhams ont été injectés dans le secteur des assurances, 471 millions dans les activités auxiliaires de services financiers et d’assurance et 243 millions de dirhams dans des activités d’assurances, hors assurance et caisses de retraites. Les activités immobilières ont capté pour leur part 1,42 milliard de dirhams des flux des IDE réalisés au troisième trimestre. Les industries manufacturières ont pour leur part drainé 901 millions d’IDE aux trois premiers mois, suivies de l’information et la communication (361 millions de dirhams), du transport et entreposage (250 millions de dirhams), de l’hébergement et la restauration (197 millions de dirhams) et du commerce, réparation d’automobile et motocycles (170 millions de dirhams).

Articles similaires

Economie

Suivi-évaluation des projets : La BAD lance la nouvelle solution numérique RASME

Le responsable-pays de la Banque africaine de développement pour le Maroc, Achraf...

EconomieUne

En hausse de 7,2 % par rapport à une année plus tôt : 36,3 millions de comptes bancaires ouverts en 2023

«48% des personnes physiques identifiées détiennent un seul compte ouvert, 28% deux...

CouvertureEconomieUne

Lancement des préparatifs pour la campagne agricole 2024-2025

Une réunion présidée par le ministre de l’agriculture dresse un état des...

EditorialUne

Refaire le monde

En septembre prochain, la communauté internationale entamera un processus crucial qui aura...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux