Ouezzane : Un projet de maison du patrimoine et des arts dans le pipe

Ouezzane : Un projet de maison du patrimoine et des arts dans le pipe

Un investissement de près de 8 millions de dirhams

Grâce à son aspect spirituel, Ouezzane ambitionne de devenir une destination de choix en matière de tourisme religieux. Surtout que la ville compte plusieurs zaouïas et marabouts.

Ouezzane veut mettre en valeur son potentiel patrimonial et culturel ainsi que son passé glorieux qui lui a valu le surnom de Dar Dmana. A cet effet, elle se dotera d’un nouveau projet de maison du patrimoine et des arts, inspiré des expériences des anciennes villes au Maroc et à l’étranger. Très attendu, ce projet, d’un investissement global de près de 8 millions de dirhams, est le fruit d’une convention-cadre liant le conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) à celui de la commune d’Ouezzane. Les deux parties s’engagent à travers ce nouvel accord de partenariat à mobiliser leurs efforts en vue de favoriser leur contribution au développement culturel et touristique de la ville.

Ce projet sera composé d’une grande salle pour la présentation de concerts et de pièces de théâtre ainsi que trois autres dédiées respectivement à la tenue des soirées du Madih et Samaâ, à l’exposition des œuvres d’art contemporain et de l’héritage immatériel, témoignant de certaines phases de la mémoire historique de la ville. Il s’agit également d’une médiathèque, d’un espace dédié à l’hébergement des personnalités participantes aux événements prévus d’être organisés par la future maison d’Ouezzane.

Sur l’enveloppe budgétaire globale de près de 8 millions de dirhams, le conseil communal s’engage à y contribuer, selon les dispositions de cette convention, avec le montant de 1,8 million DH pour l’achat du terrain pour la mise en place de la future maison d’Ouezzane. Il aura également pour mission de payer les factures d’eau et d’électricité de cette nouvelle structure et de rechercher d’autres sources de financement de ce projet. Le CR-TTA s’engage, quant à lui, à financer les travaux d’entretien et d’équipement des locaux de la future maison avec un montant de 6 millions de dirhams.

Les deux parties ont jeté leur dévolu sur l’ancienne médina pour ce projet qui sera réalisé selon l’ancien aspect traditionnel et spirituel propre à Dar Dmana. Il trônera ainsi majestueusement parmi d’autres monuments historiques intra muros.

Il est à noter que ce projet s’inscrit dans le cadre du renforcement des infrastructures culturelles et de valorisation des monuments historiques d’Ouezzane. Grâce à son aspect spirituel, Ouezzane ambitionne de devenir une destination de choix en matière de tourisme religieux. Surtout que la ville compte plusieurs zaouïas et marabouts, dont Moul Anrhaz qui continue d’être un lieu de pèlerinage des juifs venus des quatre coins du monde pour se recueillir sur sa tombe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *