EconomieUne

Ouezzane : Un projet pour 5.000 petits agriculteurs

© D.R

Akhannouch en visite au chantier concernant l’aménagement hydro-agricole du périmètre Asjen

Le projet d’aménagement hydro-agricole du périmètre Asjen associé au barrage Oued El Makhazine, dans la province d’Ouezzane, ambitionne de favoriser l’émergence économique de la région, a affirmé, mardi à Ouezzane, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Dans une déclaration à la presse lors d’une visite du chantier, le ministre a souligné que ce projet ambitieux s’inscrit parfaitement dans la stratégie du Plan Maroc Vert, qui vise à encourager les petits agriculteurs, principaux bénéficiaires de ce projet, et ce afin de promouvoir le développement socio-économique de la région. Il a ainsi précisé que ce projet, d’un coût global de 580 millions de dirhams, s’étend sur une superficie de 2.500 hectares et bénéficiera à 5.000 agriculteurs répartis sur 29 douars.

Ce projet est «exemplaire», aussi bien par ses caractéristiques techniques qu’en termes de sa contribution à la valorisation des produits des petits agriculteurs de la région, a fait savoir le ministre.

Ce projet prometteur, financé en grande partie par un don du Qatar, permettra de mobiliser 15 millions m3 des retenues du barrage Oued El Makhazine pour l’irrigation, d’accroître de 5.000 à 30.000 dirhams à l’hectare le revenu des agriculteurs et de créer plusieurs emplois par an durant la période des travaux, a-t-il noté. Les composantes du projet, dont les travaux seront achevés vers la fin de 2018, comprennent la réalisation d’une station d’exhaure et d’une station de reprise, la réalisation d’un bassin de régulation, des conduites de refoulement et d’adduction, d’une station de filtration, d’un bassin de stockage d’eau d’irrigation et de réseaux d’irrigation.

L’aménagement hydro-agricole du périmètre Asjen devrait permettre d’augmenter de 2.220 à 2.860 ha la superficie plantée dans la région et de promouvoir les cultures à haute valeur ajoutée, dont des arbres fruitiers, des légumineuses et des cultures sucrières, selon la fiche technique du projet. Le ministère de l’agriculture a déjà entamé l’opération d’accompagnement des agriculteurs du périmètre irrigué d’Ouezzane, tout en les incitant à s’organiser dans des associations des usagers des eaux agricoles, en vue de les aider à équiper les exploitations agricoles en système d’irrigation goutte-à-goutte et à renforcer leurs capacités techniques et de gestion. Environ 90% des agriculteurs bénéficiaires auront à profiter de sessions de formation dans ce domaine.

Pour de nombreux agriculteurs bénéficiaires de ce projet, l’aménagement du périmètre Asjen devrait permettre aux petits agriculteurs de réduire leur dépendance vis-à-vis des eaux de pluie, et de renforcer la qualité et la valorisation de leurs produits.

Articles similaires

ActualitéUne

Séance plénière lundi consacrée aux réponses du Chef du gouvernement relatives à la politique générale devant les députés

La Chambre des représentants tiendra, lundi à 15h, une séance plénière consacrée...

ActualitéUne

Réforme de l’architecture financière internationale : Fouzi Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances,...

ActualitéUne

Avec un investissement de 400 MDH, SOMAS lance la 4 ème cavité de stockage GPL à Mohammedia

SOMAS spécialisée dans le stockage stratégique du GPL a inauguré le 12...

UneVidéos

Vidéo. Le groupe français Accor déterminé à « intensifier sa présence et ses investissements » au Maroc

Le Président-Directeur général du groupe hôtelier français Accor, Sébastien Bazin, a exprimé...