Paiement électronique, mobile money, Fintechs … : Bank Al-Maghrib mène le bal

Paiement électronique, mobile money, Fintechs … : Bank Al-Maghrib mène le bal

Bank Al-Maghrib s’est fixée parmi ses objectifs la promotion et le développement de l’utilisation des moyens de paiement électroniques».

Le secteur financier au Maroc accorde une large place aux moyens de paiements électroniques. Aussi bien au niveau des entreprises que des consommateurs une palette de produits diversifiés est proposée. Néanmoins, l’accès aux services financiers au Maroc est limité et tout un travail de sensibilisation autour de ces modes paiements (le «M-wallet») reste à faire. Une chose que Bank Al- Maghrib entend pouvoir améliorer pour assurer une inclusion financière d’une plus grande partie de la population. «Dans le cadre de son orientation stratégique pour le développement de l’Inclusion financière à travers notamment l’amélioration de l’accès aux services financiers de base au profit des populations à bas revenus, Bank Al-Maghrib s’est fixée parmi ses objectifs la promotion et le développement de l’utilisation des moyens de paiement électroniques», précise Bank Al-Maghrib dans son rapport annuel sur les infrastructures des marchés financiers, les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d’inclusion financière. Une nouvelle catégorie d’établissements non bancaires appelées «Etablissement de paiement» a vu le jour.

Elles ont été autorisées en plus des établissements bancaires d’ouvrir des comptes de paiement et d’offrir des services de paiement adossés à ces comptes. Au cours de l’année 2019 par exemple, le processus d’octroi d’agrément par le comité des établissements de crédit a accordé l’agrément de 4 nouveaux Établissements de paiement portant ainsi leur nombre à 15 dont trois opérateurs téléphoniques souhaitant lancer des solutions de paiement basées sur le mobile via des filiales dédiées. L’entrée en jeu de ces nouveaux Établissements de paiement ouvre de nouvelles perspectives pour le marché des paiements et lui donnera un nouveau souffle.

L’objectif pour Bank Al-Maghrib serait d’instaurer davantage de concurrence et de compétitivité en termes de coûts, d’élargir la gamme de produits à des solutions innovantes adaptées aux besoins évolutifs des utilisateurs, et de satisfaire de nouveaux modes de consommation de produits bancaires grâce au développement d’offres ciblées, et plus compétitives. On notera que durant l’année 2019, Bank Al Maghrib a créé le guichet unique «One Stop Shop Fintechs» répondant aux recommandations du «Bali Fintech Agenda».

«Ce guichet, en tant que point de contact focal au sein de la banque, a pour principal rôle de soutenir, conseiller et guider les entreprises innovantes régulées ou non sur le volet légal et réglementaire», indique l’institution financière précisant qu’il se veut accessible, permettant de créer un dialogue «ouvert entre le régulateur et l’ensemble des structures «Fintechs» souhaitant offrir des services innovants à la place financière marocaine».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *