Accueil Economie Pêche au poulpe : 5700 tonnes ajoutées au quota saisonnier
EconomieUne

Pêche au poulpe : 5700 tonnes ajoutées au quota saisonnier

Le département de la pêche maritime a procédé lundi à l’augmentation du quota saisonnier global du poulpe réservé à la zone située au Sud de Sidi LGhazi fixé désormais à 19.700 tonnes, soit une augmentation de 5.700 tonnes.

Dans les détails, la saison d’hiver 2022-2023 de la pêche au poulpe a bien démarré dans les provinces du Sud, enregistrant des quantités importantes de débarquements pour la pêche de ces céphalopodes.
Cette saison qui se déroule du 20 décembre jusqu’au 31 mars prochain au niveau des zones de pêche situées au Sud et au Nord de Sidi L’Ghazi, a été reprise dans de bonnes conditions, après un arrêt biologique de huit mois. En effet, suite à l’amélioration des indicateurs biologique et d’exploitation de cette pêcherie confirmée par les recherches réalisées par l’Institut national de recherche halieutique, il a été décidé de revoir à la hausse le quota alloué à la zone située à Sidi LGhazi en y ajoutant 5.700 tonnes pour atteindre 19 .000 tonnes. Le nouveau quota est réparti entre la pêche hauturière (3.591 tonnes), pêche artisanale (1.482 tonnes) et pêche côtière 627 tonnes. Alors que dans le cadre des préparatifs pour la campagne hivernale de pêche au poulpe et suite aux arrêtés ministériels organisant l’accès à la pêche poulpiére, les délégations des pêches maritimes à Laâyoune et Dakhla ont entrepris plusieurs actions visant l’amélioration des conditions de reprise de cette activité dans un cadre réglementaire qui prend en considération l’exploitation rationnelle de cette ressource halieutique.
A rappeler que durant la saison d’hiver 2021-2022 les villages de pêche artisanale dans la région de Dakhla-Oued-Eddahab ont enregistré le débarquement de 11.160 tonnes de poulpes, d’une valeur globale de plus de 953,33 millions de dirhams (MDH).
Le volume de ces débarquements enregistrés dans les quatre villages de pêche de Lassarga, Labouirda, Ntirifet et Imoutlane a atteint 98,68 % du quota global (11.310 T) fixé pour le segment de la pêche artisanale au titre de la campagne d’hiver qui a duré 100 jours. Le quota global de poulpe pour cette saison d’hiver est fixé à 43.500 T, réparti sur les trois segments de pêcherie poulpière, 27.405 T pour le segment hauturier, 4.785 T pour le segment côtier et 11.310 T pour le segment artisanal de Dakhla. S’agissant de la répartition géographique de ces captures, plus de 4.226 T de poulpes, pour une valeur estimée à 403,93 MDH, ont été débarqués aux villages de pêcheurs Lassarga, 2.691 T à Labouirda (220,09 MDH), 3.208 T à Ntirifet (246,70 MDH) et 1.034 T à Imoutlane (82,59 MDH). Le prix moyen du kg de poulpe aux halles de poissons dans la région oscille entre 75 DH et 124 DH selon la taille.

Articles similaires

Diplomatie d’affaires

L’inauguration de la réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne...

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 19H00

‏https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr ‏https://www.youtube.com/channel/UCvAxPpwj0k3Q6oPz-miDd7Q/featured

ONDA étend son système qualité à six aéroports d’ici 2024

Testé avec succès à l’aéroport Mohammed v Généralisation. L’ONDA a présenté, mercredi...

Bank of Africa à la rencontre des Marocains de Belgique

Après Londres, Bank of Africa fait escale à Bruxelles à la rencontre...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux