Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes

Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes

La saison d’été de la pêche au poulpe a été ouverte récemment dans la zone comprise entre Sidi L’Ghazi (26° 24’N) et Cap Blanc (20° 46’N), annonce la délégation des pêches maritimes à Dakhla.

Selon la même source, le quota global de poulpe pour cette saison, qui durera du 5 juillet jusqu’au 30 septembre, est fixé à 15.000 tonnes, réparti sur les trois segments de pêche, à savoir 9.450 tonnes pour le segment hauturier, 1.650 pour le segment côtier et 3.900 pour le segment artisanal à Dakhla.

Toutefois, la même source a fait savoir que la durée de cette campagne peut être révisée en fonction de l’évolution des indicateurs biologiques de cette pêcherie. La délégation des pêches maritimes à Dakhla souligne qu’un quota non révisable accordé à la sous-unité 1 (Aftissat, Boujdour centre et Sidi L’Ghazi) est fixé à 1.000 tonnes, réparti en quota individuel entre les barques des trois sites de pêche par les services de la délégation des pêches maritimes de Boujdour.

«Les chalutiers hauturiers sont autorisés à opérer au-delà de 10 milles marins, tandis que l’effectif de la flotte chalutière côtière est fixé à 150 navires au maximum», précise la même source, en notant que le segment artisanal de Dakhla est quant à lui autorisé à opérer entre 3 milles et 8 milles marins et composé de barques actives à partir des sites de Labouirda, Lassargua, N’tireft et Imoutlane.

«Le quota de poulpe pour la dernière saison (saison d’hiver qui s’est achevée le 15 avril) a été de l’ordre de plus de 5.706 tonnes de poulpes, d’une valeur globale de plus de 394,39 millions de dirhams (MDH)», note la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *