Pêche maritime : AHP mesure l’impact de la Covid-19 sur l’industrie de transformation des produits de la mer

Pêche maritime : AHP mesure l’impact de la Covid-19 sur l’industrie de transformation des produits de la mer

Agadir Haliopole Cluster (AHP) lance une enquête pour mesurer l’impact de la crise sanitaire et économique de la Covid-19 sur le secteur de la pêche et l’industrie de transformation des produits de la mer de la région Souss-Massa.


Dans la continuité de son action en faveur de ses adhérents et des professionnels de la pêche maritime qui sont particulièrement impactés par cette crise sanitaire liée à la Covid-19, Agadir Haliopole Cluster vient de lancer une enquête pour évaluer avec un recul de plus de deux mois l’impact de cette crise sur les entreprises de la pêche et de l’industrie de transformation des produits de pêche maritime au niveau de la région Souss-Massa.
Un questionnaire dans ce sens a été élaboré par l’AHP, il permettra de mesurer le niveau d’activité des entreprises durant la crise, l’impact sur leurs commandes, leurs ressources humaines, leur situation financière…

L’objectif de cette action est double : renforcer son plan d’interpellation des décideurs publics nationaux et locaux (État et ses représentants locaux, organismes publics…) et aider très concrètement ses adhérents à affronter les conséquences économiques de cette crise en leur proposant, premièrement, des mesures d’accompagnement complémentaires à celles mises en place par le gouvernement. Ces mesures seront déclinées en actions, à titre d’exemple des formations, des ateliers thématiques, des études sur des sujets variés tels que le coaching en management et gestion de crise, le développement du e-commerce, la digitalisation des services internes des entreprises, et la création de consortium ou de GIE et autres.

Deuxièmement, un plan de relance de l’activité de pêche et de transformation des produits de la mer qui comprendra, entre autres, une stratégie de développement des exportations des produits de la mer dans le sens de la préservation des acquis et la conquête de nouveaux marchés. Selon Touria Benrabah, directrice du cluster, «cette stratégie sera axée sur la diversification des marchés, l’implantation au cœur des centres de consommation, de plate-formes marocaines de distribution et de commercialisation. Celle-ci comprendra également la promotion de produits innovants, l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des entreprises et permettra de se doter d’une nouvelle vision de la gouvernance qui intégrera les nouveaux défis créés par la pandémie Covid-19, et contribuera dans la promotion du concept de la durabilité au niveau de tous les maillons de la chaîne de production et de commercialisation».

Pour rappel, grâce à sa façade atlantique de 180 km et à la grande biodiversité de l’espace maritime, la région Souss-Massa constitue la 1ère place de débarquement des produits de la mer en valeur et la troisième place en volume. Le secteur emploie 170.000 emplois directs et 490.000 indirects, soit plus de 3 millions de personnes vivant de cette activité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *