Perception négative des indicateurs de performance de l’entreprise marocaine

Perception négative des indicateurs  de performance de l’entreprise  marocaine

La majorité des indicateurs de performance de l’entreprise marocaine affiche une perception plutôt négative au 1er trimestre 2014, en recul par rapport au 4e trimestre de l’année écoulée, selon la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Dans son «Baromètre trimestriel de conjoncture auprès des chefs d’entreprises», le patronat souligne que 46% des entreprises sondées affirment que leur trésorerie s’est dégradée, au titre des trois premiers mois de l’année en cours, tandis que 39% des entreprises composant l’échantillon interrogé estiment que leur chiffre d’affaires est en baisse.

L’enquête, qui s’est déroulée du 10 février au 21 mars 2014, fait ressortir que pour 37% des entreprises questionnées, la rentabilité a été affectée, alors que 25% seulement jugent leur carnet de commande satisfaisant.

Pour ce qui est de la situation économique du Maroc, 42% des entreprises estiment qu’elle n’est pas bonne et 35% affirment qu’elle s’est dégradée par rapport au trimestre précédent, selon les principales conclusions de la 2e vague du Baromètre de conjoncture relatif au 1er trimestre 2014.

Quant à la situation du secteur d’activité, le taux des entreprises qui jugent qu’elle est mauvaise s’est élevé à 45%, alors que 33% pensent qu’elle s’est dégradée par rapport au trimestre précédent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *