EconomieSpécial

Phosphates : Plus de 3,8 MMDH pour une nouvelle station de lavage à Benguerir

Leila Benali, ministre de la transition énergétique et du développement durable. (D.R.)

Plusieurs projets programmés pour 2024

Plusieurs projets liés au secteur minier, notamment pour le phosphate, verront le jour en 2024. Ainsi, une nouvelle station de lavage à Benguérir sera réalisée, avec un investissement total de 3,868 milliards de dirhams ainsi que la mise en place de l’infrastructure nécessaire pour le transport et le stockage du phosphate afin de préserver la capacité stratégique de la mine «M’zinda» à hauteur de 2 millions de tonnes par an. A cela s’ajoute le projet de développement de la mine de Benguérir avec une enveloppe budgétaire de 354 millions de dirhams.

Le secteur minier est actuellement une véritable locomotive pour l’industrie. Malgré le contexte mondial de crises successives, il tire son épingle du jeu en raison de l’incontournable rôle que les minerais jouent actuellement dans le développement de plusieurs autres secteurs. Le territoire national est caractérisé par une géologie variée et particulièrement réputée pour sa richesse en substances minérales portant le secteur minier parmi les piliers de l’économie nationale.

En plus des investissements qu’il génère, sa contribution au produit intérieur brut, sa part dans les exportations nationales et ses retombées bénéfiques sur le développement régional en matière de développement des infrastructures de toute nature, le secteur minier est créateur de richesses et d’emplois, sans oublier son impact positif sur la dynamique dans le secteur du transport et sur l’activité portuaire. Pour le renforcer, plusieurs projets sont prévus durant l’année 2024 comme l’avait annoncé, devant la Commission des infrastructures de base, de l’énergie, des mines et de l’environnement de la Chambre des représentants au début du mois d’octobre, la ministre de la transition énergétique et du développement durable, Leila Benali.

Perspectives 2024
Le Maroc est bien conscient du potentiel grandissant de cette industrie et a élaboré plusieurs mesures pour accélérer son développement. D’ailleurs lors de la présentation du budget sectoriel du département de la transition énergétique et du développement durable au titre de 2024, devant la Commission des infrastructures de base, de l’énergie, des mines et de l’environnement de la Chambre des représentants au début du mois d’octobre, Mme Benali a passé en revue les principales réformes législatives et réglementaires qui devraient être mises en œuvre au cours de l’année 2024 dans les domaines des mines, de la surveillance et de la prévention des risques, notamment la finalisation de l’élaboration du projet d’amendement de la loi n° 33.13 relative aux miniers et le lancement de la mise en œuvre d’un cadre juridique et réglementaire concernant les équipements sous pression.

Et ce n’est pas tout. Parmi les projets prévus pour l’année prochaine, dans le domaine du phosphate, selon la ministre, figurent la réalisation d’une nouvelle station de lavage à Benguérir, avec un investissement total de 3,868 milliards de dirhams, la mise en place de l’infrastructure nécessaire pour le transport et le stockage du phosphate afin de préserver la capacité stratégique de la mine « M’zinda » à hauteur de 2 millions de tonnes par an, outre le projet de développement de la mine de Benguérir avec un investissement de 354 millions de dirhams. Pour rappel, les investissements dans le secteur dépassent en 2021 la barre des 13 milliards de dirhams.

L’essentiel de ce montant, c’est à dire 12 milliards de dirhams, est généré par les activités des phosphates. Dans ce sens, la contribution du secteur à la valeur des exportations nationales est de 26% au cours de la même année, soit 86 milliards de dirhams. Le secteur a réalisé un chiffre d’affaires de 100 milliards de dirhams en 2021 alors que le volume global de la production s’élève pour la même année à 41 millions de tonnes dont 38 millions de tonnes de phosphates.

Indicateurs de performance
Le ministère de l’économie et des finances avait dévoilé qu’au terme des neuf premiers mois de 2023, la production de phosphate brut, composante importante de l’activité du secteur extractif, a baissé de 17,7%, après un reflux de 16,1% à fin septembre 2022. Il rappelle également qu’au titre du troisième trimestre 2023, le rythme baissier de cette production s’est atténué, passant à -6,6%, après -26,4% au premier trimestre 2023. Pour ce qui est des dérivés de phosphates, leur production s’est repliée de 9,2% à fin septembre 2023, après avoir baissé de 3,4% à fin septembre 2022.

Parallèlement, une amélioration de la production de ces dérivés a été enregistrée au troisième trimestre 2023, où cette production a renoué avec la croissance (+2,8%), en relation avec la hausse de la production des engrais (+5,4%), selon la même source. Par ailleurs, le chiffre d’affaires à l’export des phosphates et dérivés a été de 53,5 milliards de dirhams à fin septembre 2023, en recul de 41,5%, après la hausse exceptionnelle de l’année dernière (+66%), comme le relève le ministère de l’économie et des finances. A noter par ailleurs que les prix du phosphate ont stagné en octobre, pour s’établir à 347,5 dollars la tonne comme en septembre, marquant une hausse de 16% depuis début 2023. Quant aux engrais phosphatés DAP, leurs cours ont rebondi de 1,3% pour se situer à 534,8 dollars la tonne en octobre, portant leurs gains à 18% depuis leur creux en juin (454,6 dollars la tonne), dans un contexte d’incertitudes sur les exportations chinoises..

Articles similaires

AutreEconomieUne

Loi de Finances 2024 : Les nouvelles dispositions fiscales expliquées aux opérateurs du Nord

La réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) constitue l’une...

Economie

Créativité : SoGé révèle à Casablanca les 3 lauréats de la compétition Kayn L’Flow

SoGé, une banque 100% en ligne, a dévoilé, jeudi dernier à Casablanca,...

EconomieUne

Hausse de 27 % du PNB consolidé à fin 2023

L’évolution positive du Produit net bancaire (PNB) consolidé de CIH Bank en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus