Economie

Plan de Développement du Grand Casablanca : La ville emprunte 200 millions de dollars

Un prêt de 200 millions de dollars contracté auprès de la Banque mondiale (BM) a été  approuvé par le Conseil de la ville de Casablanca, réuni lundi 13 juillet 2015. Objectif : financer une partie du Plan de Développement du Grand Casablanca (2015-2020), a indiqué Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville.

Selon la même source, le remboursement de ce prêt étalé sur 29 ans avec un taux d'intérêt ne sera entamé que dans sept ans par la capitale économique.

Ainsi, la préparation des dossiers de demande de prêt se fera cet été sous la supervision des représentants de l'institution de Bretton Woods, alors que le programme final du crédit sera présenté au début de l'année 2016, a ajouté M. Sajid qui a précisé que la première tranche du crédit sera versée en mars 2016.

Pour rappel, le plan sexennal vise à assurer le développement de Casablanca sur différents plans, à travers la mise en œuvre d'une série de projets ambitieux d'une valeur globale de 33,6 milliards de DH.

Il s'articule autour de quatre axes structurants à savoir l'amélioration des conditions de vie des habitants, le renforcement de la mobilité au niveau de la région, la promotion de l'attractivité économique et l'amélioration du climat des affaires.

Articles similaires

EconomieUne

800 entreprises y prendront part : Key-The Energy Transition Expo ouvre ses portes ce mercredi

Pour sa deuxième édition, le salon proposera des événements de classe mondiale.

Economie

Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE): Fromageries Bel Maroc lance le programme «Tafawouk»

Faire bénéficier les enfants des détaillants partenaires d’un programme de soutien scolaire...

Economie

Etablissement de paiement : Vantage Payment Systems obtient l’agrément de Bank Al-Maghrib

Vantage Payment Systems (VPS) obtient l’agrément d’établissement de paiement de Bank Al-Maghrib....

EconomieUne

Baromètre de la cybersécurité au Maroc : La menace digitale, premier risque à traiter en 2024

Dans le top 3 des risques considérés par les entreprises, on compte...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux