Plus de 6 milliards d’oe ufs produits au Maroc chaque année

Plus de 6 milliards d’oe ufs produits au Maroc chaque année

La production nationale couvre 100% du besoin de la population

Dans l’agenda des célébrations internationales, le 8 octobre est réservé à l’œuf. La journée mondiale qui lui est dédiée est en effet une occasion pour mettre en avant la valeur nutritive de cet aliment ainsi que de tracer l’évolution de la filière avicole. Au Maroc, la production nationale couvre la totalité des besoins des Marocains en œuf de qualité. Les chiffres de la filière font état d’un parc de 500 fermes dont 252 fermes agréées d’élevages de poules pondeuses. La production totale dépasse aujourd’hui le palier des 6 milliards d’œufs. Un chiffre qui est réalisé en grande partie par le secteur moderne. En termes de consommation, des progrès notables ont été observés au niveau national. Un taux de croissance de 6,2% a été enregistré durant les 4 dernières décennies. S’il l’on prend le cap 2000-2019, la consommation moyenne d’œufs par habitant et par an est ainsi passée de 111 œufs consommés par habitant à 195 fin 2019. Toutefois, cette consommation reste en deçà de la moyenne internationale. D’autant plus qu’elle a été fortement impactée par la pandémie de Covid-19 revenant ainsi à 177 œufs par habitant en 2020. Le Royaume dispose également de 3 couvoirs de poussins de type ponte qui permettent de reproduire environ 16 millions de poussins de type ponte annuellement, de 384 élevages de poules pondeuses autorisés ainsi que de 5 centres de conditionnement d’œufs de consommation et de 3 unités de transformation des œufs. L’excédent de production est, par ailleurs, exporté vers les pays de l’Afrique, soit environ 5% de la production nationale. Tour d’horizon d’une filière qui ne cesse de se développer.

De l’élevage à la collecte

Le choix de reproducteurs se fait selon des critères déterminés. Citons dans ce sens la viabilité, la conformation, le poids vif et la qualité alimentaire nécessaire pour produire l’œuf. La phase élevage commence ainsi du premier jour à la 16ème semaine. En cette phase l’éleveur procède soit par une conduite séparée en isolant les mâles et les femelles jusqu’à la phase de reproduction où ils sont mis dans l’espace dédié à cette opération ou par une conduite mélangée. Cette manière consiste en effet à élever les deux sexes dans le même endroit, sauf que dans ce cas il est impératif que le poids vif des mâles mélangés dépasse celui des femelles de 40%, et la nourriture distribuée doit être basée sur le poids des femelles et non celui des mâles. Notons que la reproduction démarre dès la 14ème semaine et se poursuit jusqu’à la fin de la 80ème semaine. L’objectif étant de disposer d’œufs destinés à être mis au couvoir. Pour que les poussins se portent bien, les couvoirs sont équipés de systèmes de chauffage, ventilation, climatisation, d’incubateurs, etc. Un procédé semblable à la couvaison naturelle des mamans poules. Il faut compter 21 jours pour accomplir l’opération d’éclosion. Juste après, les poussins sont transférés dans les espaces dédiés à l’élevage des poules pondeuses. Après la ponte, qui est généralement faite le matin, la collecte des œufs se fait à deux reprises par jour. Le premier ramassage se fait vers midi et un autre le soir. L’objectif étant d’éviter que les œufs se salissent ou soient cassés. Les producteurs passent par ailleurs au tri selon le poids de l’œuf. Une opération durant laquelle les unités cassées et fêlées sont écartées.

Une haute valeur nutritive

La filière avicole apporte 1/3 des protéines d’origine animale dans la ration alimentaire moyenne du consommateur marocain. L’œuf à lui seul se compose de 12,7% de protéines de très haute qualité, d’environ 10% de lipides, et de minéraux (fer, sélénium et zinc). Il contient également un concentré de vitamines du groupe B et liposolubles ainsi que des caroténoïdes antioxydants du type lutéine et la xéaxanthine. Toute composante de l’œuf a un apport. Etant constituée de 95% de minéraux, la coquille sert de barrière protectrice préservant l’œuf des microbes et bactéries. Couvrant les deux tiers de l’œuf, le blanc contient 12,5% de protéine. Le jaune est pour sa part composé de 50% d’eau, de 32% de lipides et 16% de protéines. Il s’agit également de l’un des rares aliments qui contiennent naturellement de la vitamine D.

Les différentes catégories d’oeufs

Œufs réguliers 

Les poules sont élevées dans des cages conventionnelles ou aménagées, et sont nourries de grains, protéines, vitamines et minéraux

Œufs biologiques 

Les poules sont élevées suivant un système de plein air et nourries de grains, vitamines, minéraux et certifiés biologiques.

Œufs Oméga 3

Les poules sont élevées dans des cages conventionnelles, aménagées ou dans des systèmes d’élevage en liberté et sont nourries avec une alimentation riche en Oméga 3.

Œufs de jeunes pondeuses 

Les poules sont élevées dans tous types d’habitats et sont en début de cycle de ponte.

Où logent les poules pondeuses ?

Quatre types de logements de poules pondeuses sont appliqués au Maroc. On cite :

Les cages conventionnelles ou en batteries

Ce type de logement permet de regrouper 5 à 6 poules par cage de 500 m2. Ces dernières sont organisées en rangées et superposées les unes sur les autres. Ce type de logement représente un avantage pour la santé de la volaille dans la mesure où il réduit considérablement les risque de maladies et de parasitisme.

Les cages aménagées ou enrichies

Ces cages disposent de différents équipements mis à la disposition des poules, à savoir le perchoir, le nid, l’aire de grattage et de picotage ainsi qu’un dispositif de raccourcissement des griffes. Ce type de logement encourage le comportement naturel des poules.

Volière de ponte

Ce type de logement permet aux poules de disposer d’un volume d’espace réparti sur plusieurs niveaux sous forme de plateformes avec une litière qui peut être disposée sur le plancher. Compte tenu de la faible contenance en matière de poussière, la volière de ponte assure ainsi aux poules un environnement plus sain.

Système plein air

Cette catégorie de logement est composée de types d’habitats, en l’occurrence le poulailler et le parcours extérieur. Il est à noter que les conditions du poulailler sont similaires à celles de la volière. En revanche, l’espace extérieur doit être accessible aux poules pendant toute la journée. Il doit par ailleurs être recouvert en grande partie par de la végétation. Grâce à ce type de logement, les poules peuvent profiter de la lumière naturelle et de l’air frais au cours de la journée.

Vrai ou faux

F: Les œufs hypercaloriques

Contrairement à ce que l’on peut penser, les œufs sont des aliments à faible contenance calorique. Un œuf contient environ 78 calories. Cet aliment peut être une bonne alternative pour les personnes en diète. Il leur permet de combler leur faim sans prendre du poids.

V: Les œufs bons pour la mémoire

Riches en vitamine B, les œufs stimulent le cerveau et renforcent notre concentration. De ce fait, ils sont bénéfiques pour la mémoire.

F: Les œufs augmentent le mauvais cholestérol

Les études ont prouvé que le cholestérol contenu dans le jaune d’œuf ne reste pas dans l’organisme. Il ressort que le foie produit 75% du cholestérol sanguin alors que les 25% restants sont absorbés par l’intestin.

V: Les œufs riches en acides aminés essentiels

Les œufs représentent une source équilibrée d’acides aminés. Ils contiennent en effet une dose essentielle pour le corps humain et qui est peu présente dans les autres aliments.

F: Le jaune d’œuf, un danger pour la santé

Il est utile de savoir que le blanc et le jaune d’œuf sont complémentaires. Effectivement, le blanc est moins calorique et contient de l’eau et des protéines. Le jaune est pour sa part riche en vitamines et minéraux essentiels pour le métabolisme.

V: L’œuf, source de bonnes graisses

Certes, l’œuf contient plus de lipides, toutefois cette composition est marquée par la présence d’acides gras insaturés, ce qui signifie que l’œuf contient de bonnes graisses.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *