Port de Laâyoune : Le trafic en hausse de 11,4%

Port de Laâyoune : Le trafic en hausse  de 11,4%

Il a assuré le transit de 1,2 million de tonnes de marchandises à fin août 2021

Le port de Laâyoune affiche une bonne santé. Il a enregistré une hausse de 11,4% en termes de trafic portuaire lors des premiers huit mois de l’année en cours. Dans les détails, et selon les chiffres publiés par l’Agence nationale des ports (ANP), le port de Laâyoune a enregistré une évolution de 11,4% de son activité au cours des huit premiers mois de l’année 2021 comparé à la même période de l’année passée. Il a assuré le transit de 1,2 million de tonnes de marchandises à fin août 2021. Cette augmentation est le résultat de la hausse des importations des hydrocarbures (+7,9%), des exportations du phosphate (+18,1%) et du sable (+3,3%).

Alors que d’après le rapport de l’activité portuaire 2020, au terme de la dernière année, le trafic transitant par le port de Laâyoune a atteint 1,9 million de tonnes, soit environ le même volume enregistré en 2019 (+0,6%). L’activité du clinker au port de Laâyoune a affiché une baisse de 31,1% en 2020, dont le volume s’est chiffré à environ 60.800 tonnes. Ce recul s’explique principalement par le recours du principal client au transport terrestre au lieu du maritime. Le nombre des navires débarquant du clinker au port a ainsi reculé de 30%, passant de 52 escales en 2018 à environ 20 en 2019 et 14 en 2020. S’agissant du volume moyen du clinker manutentionné au port de Laâyoune, il a atteint environ 4.050 tonnes en 2020 et varie entre 3.500 et 4.500 tonnes par navire.

Les navires ayant respecté l’ETA annoncé dans l’avis d’arrivée représentent 94% de l’ensemble des escales et ceux qui ont présenté la DAP dans le délai représentent 75% du nombre total des escales. Le délai moyen d’attente des navires au port a reculé de 23,3% en glissement annuel, avec une valeur moyenne de 1,23 jour. Cette amélioration est expliquée par le repli de 30% du nombre d’escales des navires débarquant du trafic de clinker en 2020.
Au terme de l’année 2020, les exportations du trafic du phosphate ont connu une hausse de 9,6% par rapport à l’année précédente, avec un volume d’environ 1.101.700 tonnes. Le port de Laâyoune a été desservi par 22 navires phosphatiers en 2020, après 20 escales en 2019. S’agissant du volume moyen du phosphate manutentionné au port, il a atteint environ 50.080 tonnes par escale au titre de l’année 2020.

La productivité de manutention des navires phosphatiers au port de Laâyoune a enregistré une valeur moyenne de 30.854 tonnes par jour en 2020, après 35.643 tonnes par jour en 2019, marquant une baisse de 13%. La productivité de manutention des navires à quai a affiché une amélioration de 9,4%, avec une valeur moyenne de 3.344 tonnes par jour.
Le nombre des navires ayant desservi le port de Laâyoune a enregistré une baisse de 5,6% par rapport à l’année 2019, en s’établissant à 220 escales.
La consommation annuelle d’électricité du port a affiché une forte baisse de 34% au terme de l’année 2020, avec un volume moyen de 1.987 KWh.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *