Pour faire face au déficit pluviométrique : 90.000 quintaux d’orge subventionné réservés aux éleveurs de Tiznit et Chtouka-Ait Baha

Pour faire face au déficit pluviométrique : 90.000 quintaux d’orge subventionné réservés aux éleveurs de Tiznit et Chtouka-Ait Baha

La province de Tiznit a bénéficié de 65.000 quintaux étant donné qu’elle souffre d’un déficit pluviométrique et d’une détérioration du couvert végétal due aux activités des éleveurs nomades.

Quelque 90.000 quintaux d’orge subventionné seront distribués aux éleveurs relevant des collectivités territoriales de Chtouka-Ait Baha et de la province de Tiznit, affectées par le déficit pluviométrique.
Au niveau de Chtouka-Ait Baha, 25.000 quintaux d’orge subventionné iront aux éleveurs. Dans ce sens, une première dotation de 10.000 quintaux sera distribuée sur la région sahélienne, dont 6.700 quintaux au profit de 2.672 éleveurs de la province, tandis que les 3300 quintaux restants ont été destinés à 1.292 éleveurs issus des régions montagneuses de Chtouka-Ait Baha.

La deuxième dotation destinée à la province est de 15.000 quintaux. Ces quantités ont été distribuées dans les différentes points de collecte relevant des arrondissements administratifs de Biougra, Massa et Ait Baha.
Pour sa part, la province de Tiznit a bénéficié de 65.000 quintaux étant donné qu’elle souffre d’un déficit pluviométrique et d’une détérioration du couvert végétal due aux activités des éleveurs nomades.
Toutes les mesures ont été prises pour assurer le bon déroulement de l’opération de distribution de 40.000 quintaux d’orge subventionné, alors qu’une première dotation de 25.000 quintaux a déjà été distribuée. Cette opération s’est déroulée conformément aux mesures préventives contre le nouveau coronavirus, loin de tout rassemblement massif au niveau des points de collecte.

En effet, en application de la circulaire conjointe du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts ainsi que du ministère de l’intérieur, des comités régionaux et locaux, composés des autorités et des représentants des services décentralisés du département de l’agriculture et de la chambre régionale d’agriculture, ont été mis sur pied pour garantir la mise en œuvre et le suivi de l’exécution de cette opération. Ces comités ont également veillé à l’élaboration des listes des bénéficiaires et à la fixation des quantités d’orge attribuées à chaque éleveur selon des critères préétablis en se basant sur l’effectif du cheptel de chaque agriculteur.
Pour rappel, un total de 100.000 quintaux d’orge subventionné seront distribués aux éleveurs relevant des préfectures et provinces de la région du Souss-Massa, affectées par le déficit pluviométrique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *