Pour Orange Business Services : La crise a changé la façon d’utiliser les services numériques pour 79% des clients

Pour Orange Business Services : La crise a changé la façon d’utiliser les services numériques pour 79% des clients

Les «erreurs de casting» au moment d’un recrutement massif de ressources humaines peuvent survenir, «cependant, certains profils attendent, après leur départ pour d’autres postes ailleurs, une nouvelle annonce chez nous pour postuler encore une fois et revenir vers nous».

«79% des clients estiment que la crise a changé leur façon d’utiliser les services numériques». Le taux est précisé, mardi à Rabat, par la DG d’Orange Business Services (OBS) Maroc, Rym Sahnoun, lors d’une conférence intitulée «La crise liée à la Covid-19, accélérateur de la transformation digitale des entreprises». Lors de cet événement, organisé pour marquer les 3 années d’existence de la filiale du Groupe Orange au Maroc, la responsable ne manque pas de rappeler que cette structure «n’a pas arrêté de recruter même pendant la crise». «Au Maroc, nous comptons plus de 15.000 nouveaux ingénieurs diplômés chaque année, et plus de 30 écoles d’ingénierie informatique», détaille-t-elle.
L’intervenante ajoute également qu’OBS développe des partenariats avec des universités et de grandes écoles d’ingénieurs du Maroc. «Cette diversité appuie nos compétences ; ce qui nous permet aujourd’hui de gérer des projets de bout en bout auprès de nos clients marocains et africains», enchaîne-t-elle.

A propos des «erreurs de casting» au moment d’un recrutement massif de ressources humaines, elle indique que cela «peut survenir». «Cependant, certains profils attendent, après leur départ pour d’autres postes ailleurs, une nouvelle annonce chez nous pour postuler encore une fois et revenir vers nous», tempère-t-elle.

De son côté, Laurent Sicart, directeur général délégué OBS SA, qui abonde dans le même sens concernant le recrutement, estime également que cette structure assure un accompagnement de qualité avec des solutions durables et fiables. «Croissance, accélération et transformation sont les trois leviers qui nous permettront d’atteindre notre objectif pour 2025 : générer 60% de notre chiffre d’affaires dans les services IT, d’intégration et de connectivité de nouvelle génération», avance-t-il. A l’horizon de cette année, le Groupe Orange a déjà un plan stratégique qui se veut d’anticiper les besoins futurs des partenaires et préparer, en attendant l’aval du régulateur marocain, la monétisation de la 5G entre autres.

En outre, OBS envisage d’inclure l’IA, la data et le digital dans ses offres et renforcer les synergies entre la cyberdéfense, les réseaux et le cloud. «Nous gérons les données dans des clouds, nous les analysons et les sécurisons pour protéger nos partenaires et les accompagner pour créer un impact positif sur leurs activités, mais aussi sur la société et l’environnement», indique, pour sa part, Wassila Zitoune, directrice Marketing & Innovation d’OBS, qui rappelle que cette structure a la conviction que la donnée doit être au service de la créativité humaine. Un concept d’actualité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *