Pour préparer l’après Covid : L’ONMT va à la rencontre des opérateurs français

Pour préparer l’après Covid : L’ONMT va à la rencontre des opérateurs français

Rassurer les prescripteurs de voyages français et assurer une bonne reprise du secteur du tourisme.

Ce sont là des objectifs parmi d’autres que s’est assignés Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), qui s’est rendu lundi et mardi en France, le premier marché émetteur de touristes vers le Maroc. Il s’agit essentiellement de rencontrer les principaux producteurs et distributeurs de voyage ainsi que les représentants des corporations du pays. Dans le détail, des rencontres avec les tour-opérateurs historiques comme Karavel Fram Promovacances ou NG travel, les tour-opérateurs en ligne comme Perfect Stay ou Voyage Privé ainsi qu’avec des compagnies aériennes internationales sont dans le programme. La finalité derrière ces rencontres serait d’écouter les besoins de ces prescripteurs et de les rassurer sur la destination Maroc afin qu’ils reprogramment le pays dans leurs catalogues pour les prochaines saisons, explique l’ONMT ajoutant qu’il compte ainsi impulser une dynamique de reprise et pousser à l’activation des partenariats avec les producteurs et distributeurs de voyages grâce à un travail de proximité et d’accompagnement.

Au cours de son périple, le directeur général de l’ONMT s’est aussi rendu à l’assemblée générale des Entreprises du Voyage (EDV), qui est le rassemblement annuel de toute la force de distribution française et qui a tenu, mardi, sa première assemblée post-Covid. Adel El Fakir a répondu à leurs questions et expliqué, en substance, que le Maroc est et reste un pays sûr qui a placé la question sanitaire comme priorité ultime pour ses citoyens et ses visiteurs, et où l’industrie touristique est plus que jamais mobilisée pour protéger ses clients en respectant tous les protocoles sanitaires afin de continuer à les accueillir dans les meilleures conditions.

«Cette assemblée générale des Entreprises du Voyage a ainsi été une opportunité pour l’ONMT d’informer, rassurer, et délivrer des messages d’une solide préparation de reprise auprès des professionnels du tourisme français. L’objectif aujourd’hui pour l’ONMT est de préserver la perception extrêmement positive que le Maroc a, à l’international, d’un pays «safe», de sécuriser l’avenir en convainquant les tour-opérateurs de garder le Maroc en tête de liste dans leur agenda et de préserver les capacités de sièges auprès des compagnies aériennes», relève la même source précisant que ces rencontres donneront lieu à des partenariats de reprise avec les principaux donneurs d’ordre internationaux et les compagnies aériennes.

Notons que la France est le principal marché émetteur de touristes vers le Maroc avec plus de 4,2 millions d’arrivées en 2019, soit 31% de part de marché. Par ailleurs, le Maroc est la première destination des voyageurs français hors Europe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *