Pour redémarrer le moteur du tourisme : L’ONMT poursuit son offensive

Pour redémarrer le moteur du tourisme : L’ONMT poursuit son offensive

Le secteur du tourisme a passé une année 2020 le moins qu’on puisse dire difficile, en raison de la crise sanitaire. Pour sortir l’activité de cette situation inédite, l’Office national marocain du tourisme est passé à l’offensive.

«Alors que l’année 2020 marquera l’histoire comme une année de crise exceptionnelle, elle restera aussi comme une période de travail intense réalisée par les équipes de l’ONMT ainsi que par tous les professionnels du tourisme», relève l’Office. Plusieurs actions ont été menées au service de la relance. Ces efforts portent leurs fruits avec un bilan encourageant en 2021. Le 30 juin dernier, le conseil d’administration de l’ONMT s’est réuni afin de dresser le bilan d’une année d’action au service de la résilience du secteur touristique national et de sa relance.

Partir sur de bonnes bases

Le diagnostic fait de la stratégie triennale ACT 2018-20 a permis d’identifier les principaux chantiers d’amélioration de la stratégie et de la démarche opérationnelle de l’Office. Ces chantiers se sont consolidés à plusieurs niveaux (l’adoption d’un nouvel organigramme orienté marché, la croissance de l’activité en renforçant la maîtrise de la demande et la stratégie de marque, la transparence institutionnelle par le renforcement de la concertation avec l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème). La finalité étant de hisser le Maroc parmi les dix destinations mondiales les plus appréciées et de maximiser les recettes de la marque touristique en assurant sa promotion et sa distribution à travers le monde, dans le cadre de la double mission marketing et commerciale de l’Office. Au pic de la crise, l’ONMT a conduit un plan d’action ajusté selon les contraintes de la crise sanitaire, et marqué par de nombreuses initiatives. En effet, la communication a été prioritairement accrue en direction des professionnels nationaux, dès les premiers jours du confinement, afin de leur donner, à travers des outils digitaux, les éléments factuels de compréhension de la situation. A cela s’ajoute le lien avec les partenaires internationaux qui a également été maintenu par des échanges réguliers.
Parallèlement, 600 opérateurs touristiques ont été démarchés au Maroc et l’Office a participé aux salons internationaux virtualisés ayant réuni la profession. Sur le plan international, la destination Maroc a été sous le feu des projecteurs lors du congrès de l’ABTA organisé en format distanciel innovant. Cette dynamique s’est poursuivie dès la réouverture des frontières à l’automne 2020. De nombreux voyages de presse écrite et audiovisuelle ainsi que d’influenceurs ont pu être organisés.

Le pari du digital

Le numérique s’est avéré un outil de proximité et de visibilité incontournable. Ainsi les Tourism Marketing Days (TMD) initiés en 2019 et reconduits sous format virtuel sont devenus des rendez-vous réguliers du secteur : TMD Pro, TMD Média, TMD Régions, TMD Sky Restart. Il faut dire que pour l’Office, la proximité avec les acteurs professionnels s’est imposée comme une priorité. Il a été procédé au lancement d’une campagne citoyenne et d’un appel à manifestation d’intérêt destiné à la production de campagnes régionales de promotion du tourisme domestique. L’objectif a été de contribuer à soutenir les acteurs et à les aider à préparer l’avenir. En outre, une tournée régionale a été organisée avec les professionnels régionaux et les autorités locales, afin de définir ensemble les moyens de relance du secteur.

La reconquête

Parallèlement au lancement de la stratégie «Restart», l’Office adopte une stratégie de reconquête agressive pour récupérer rapidement les positions du pays. «Dès l’été 2021, la reprise se fait via les partenariats établis avec les grands comptes de l’ONMT. Au niveau de l’aérien, plus de 3,5 millions de sièges à l’arrivée sont mis à la disposition des voyageurs pour la période du 15 juin au 30 septembre.

C’est ainsi que hors hub de Casablanca, un siège sur deux est initié par l’ONMT», rappelle l’Office. Côté distribution, la contractualisation avec ses partenaires permet d’atteindre, pour la période de juin à octobre, 106.000 nuitées pour les TO classiques et un million de nuitées avec les OTA (opérateurs en ligne), soit respectivement 25% et 40% des réalisations de 2019. En plus de l’objectif commercial, les partenaires TO, OTA et compagnies aériennes ont été incités à contribuer fortement à la production de contenu promotionnel attractif.

Renforcer la stratégie de marque

Afin de renforcer sa stratégie, l’ONMT a travaillé pour l’amélioration de la connaissance des marchés. Il dit avoir «mis en place des moyens démultipliés en matière d’études sur les marchés émetteurs, à travers un modèle massif et performant de segmentation multicritères». Concernant le tourisme interne, une étude a été réalisée permettant de mieux évaluer les attentes et comportements des catégories prioritaires. «Une structuration de l’approche Marque a été entamée pour accompagner la relance avec une vision stratégique entièrement renouvelée. La destination passe ainsi d’une stratégie mono-marque à une architecture multimarque permettant d’adresser de façon complémentaire trois cibles distinctes : les voyageurs nationaux et MRE, les voyageurs du monde et les partenaires professionnels, institutionnels et médiatiques», indique l’ONMT.

Réservée au marché interne, la marque «Ntla9awfbladna», lancée en mai 2021, repositionne l’offre sur l’ensemble du territoire et fait émerger le désir de nouvelles expériences accessibles au plus grand nombre. Imaginée et conçue en direction des Marocains du Maroc et du Monde, elle est dotée d’une plateforme de contenus diffusés sur les réseaux sociaux et les médias communautaires. S’agissant de la marque dédiée aux voyageurs, la conception d’une campagne internationale de communication et sa production ont été pensées. Cette marque internationale est soutenue par une stratégie digitale de nouvelle génération, visant à générer du trafic vers le portail visitmorocco.

A cela s’ajoute la création d’un pool éditorial et créatif qui alimentera en permanence une véritable plateforme de vidéo streaming autour des «stories» Maroc. Sur le même registre, l’Office voit dans le succès de la marque Corporate, lancée en avril 2021, l’intérêt des parties prenantes nationales et internationales pour la nouvelle approche de l’ONMT en tant qu’animateur sectoriel, résumée dans sa signature institutionnelle «Tourism in Action». «Cette dimension de l’Office devra encore être amplifiée à travers son projet «Open Data» visant la mise en place d’un dispositif numérique facilitant l’accès à des données sécurisées d’information touristique», souligne la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *