EconomieUne

Préparatifs de Aid Al Adha : Mohammed Sadiki fait le point

© D.R

L’offre en ovin et caprin destinés à l’abattage de l’Aïd Al-Adha est, ainsi, estimée à 7,8 millions de têtes, dont 6,8 millions d’ovins et un million de caprins.

Cheptel : L’offre en ovin et caprin destinés à l’abattage de l’Aïd Al-Adha est estimée à 7,8 millions de têtes, dont 6,8 millions d’ovins et un million de caprins. La demande, quant à elle, est estimée à environ 6 millions de têtes, dont 5,4 millions d’ovins et 600.000 caprins.

A quelques jours de la tenue de Aid Al Adha, les préparatifs de cette célébration ont été au cœur de la séances des questions orales à la Chambre des représentants. Interrogé dans ce sens Mohammed Sadiki a livré quelques indicateurs donnant ainsi un avant-goût sur l’approvisionnement du marché national en cheptel en cette occasion. L’offre en ovin et caprin destinés à l’abattage de l’Aïd Al-Adha est, ainsi, estimée à 7,8 millions de têtes, dont 6,8 millions d’ovins et un million de caprins. Il s’agit là d’une évaluation précise réalisée par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts en coordination avec les professionnels. La demande, quant à elle, est estimée à environ 6 millions de têtes, dont 5,4 millions d’ovins et 600.000 caprins. Par ailleurs, le nombre d’ovins et de caprins préparés pour l’abattage atteint à ce jour 4,8 millions de têtes. En ce qui concerne les ovins importés pour l’Aid Al-Adha, le ministre a souligné qu’ils s’élèvent jusqu’à présent à 220.000 têtes. Se référant au ministre, il est prévu qu’ils atteindront 250.000 têtes au cours des deux prochains jours, avec une perspective de 600.000 têtes.

« L’octroi d’une subvention à l’importation des ovins destinés à l’abattage d’un montant de 500 dirhams par tête, mise en place du 15 mars au 15 juin, est une mesure exceptionnelle et temporaire visant à préserver le cheptel national et à stabiliser les prix », explique le ministre dans ce sens. Dans le détail, Mohammed Sadiki indique que le cheptel ovin a baissé de 2 % comparé à l’année précédente. Sur la base des statistiques relatives au cheptel national du mois dernier, le nombre des ovins a atteint les 20,3 millions de têtes. Le cheptel caprin est revenu à 5,4 millions de têtes en repli de 4 %. Par ailleurs, la collecte des données de terrain et de la mise en place de procédures de traçabilité fait ressortir l’enregistrement de 214.000 unités d’élevage et d’engraissement d’ovins et de caprins destinés au sacrifice de l’Aid Al-Adha. S’agissant des mesures relatives à la situation sanitaire du cheptel, le ministre indique que 2.015 opérations de contrôle ont été effectuées par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) sur les aliments et les médicaments vétérinaires. Ces opérations ont abouti à la rédaction de 3 procès-verbaux pour vente illégale de médicaments vétérinaires à El Jadida, Khémisset et Marrakech, et d’un procès-verbal concernant la saisie de 13 tonnes d’aliments pour animaux non conformes aux spécifications à Béni Mellal. Quant au contrôle des déchets de volailles, M. Sadiki a expliqué que les services de l’ONSSA ont délivré 950 laissez-passer et dressé 4 procès-verbaux suite à la saisie et à la destruction de 10 tonnes de déchets de volailles à Sidi Ifni et 24 tonnes à El Kelaâ des Sraghna. Sur le plan logistique, et afin de renforcer les infrastructures existantes, le ministre a rappelé la mise en place et l’aménagement de 34 marchés temporaires en coordination avec les autorités locales au niveau des différentes régions du Royaume.

Outre les préparatifs de Aid Al Adha, Mohammed Sadiki a été également interrogé sur la délimitation du domaine forestier. Le ministre a indiqué que son département travaille actuellement sur la mise à jour de l’arsenal juridique régissant le domaine forestier. Le ministre a précisé que l’achèvement de ce processus est une priorité stratégique pour le ministère. Il a souligné en cette occasion les efforts du département ayant permis de délimiter 98 % du domaine forestier, de valider les opérations de délimitation finale couvrant une superficie estimée à 8 millions d’hectares et d’immatriculer 6,5 millions d’hectares, soit l’équivalent de 67 % du domaine. M. Sadiki a, en outre, expliqué que la démarche adoptée pour l’achèvement de la délimitation et de la sécurisation du domaine forestier repose sur le règlement à l’amiable des conflits fonciers avec le privé, ainsi que sur la résolution des litiges entre administrations grâce à des comités régionaux et centraux mixtes. Les efforts ainsi déployés ont abouti à la résolution des conflits de bornage du domaine forestier avec les biens privés dans plusieurs régions, notamment Tiznit, Khénifra et Chtouka-Aït Baha, ainsi qu’avec les terres collectives dans les régions de Boulemane, Jerada, Taourirt et Midelt. La tutelle assure à cet effet la poursuite de ses efforts pour régler les dossiers en suspens relatifs aux oppositions.

Articles similaires

SociétéUne

Aïd Al Adha: Grâce Royale au profit de 1484 personnes

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a bien voulu...

ActualitéUne

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplira lundi la prière de l’Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, accomplira...

ActualitéUne

Opération « Marhaba 2024 »: Arrivée du premier navire au port d’Al Hoceima

Le premier navire transportant environ 220 Marocains résidant à l’étranger (MRE) et...

ActualitéUne

L’ONEE appelle à rationaliser la consommation de l’eau potable

L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) – Branche Eau-...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux