Préservation du patrimoine : Attijariwafa bank signe la renaissance de la façade de l’emblématique «Bâtiment Lahrizi»

Préservation du patrimoine : Attijariwafa bank signe la renaissance de la façade de l’emblématique «Bâtiment Lahrizi»

Porté par une politique RSE ambitieuse et engagée, le groupe Attijariwafa bank réitère sa volonté de préserver la valeur patrimoniale de bâtiments désormais emblématiques et symboles architecturaux, porteurs d’histoire dans différentes villes du Royaume.

Le groupe Attijariwafa bank est détenteur d’un patrimoine architectural iconique riche, en partie classé ou inscrit à l’inventaire des monuments historiques, témoin de l’extraordinaire aventure architecturale moderne du XXe siècle au Maroc.

Le programme mis en œuvre a ciblé une douzaine d’édifices et s’appuie sur la mise en place de règles et principes de préservation dans le cadre de la mise à niveau des sites historiques et de leur structuration, tout en l’adaptant aux usages contemporains.

Aujourd’hui, c’est au tour de la façade de l’emblématique bâtiment Lahrizi à Casablanca de renouer avec sa splendeur d’antan. Empruntant le nom de la rue Driss Lahrizi (ex. Galliéni), le bâtiment, siège de l’ancienne Banque Commerciale du Maroc des années 30 aux années 70, fait partie de la seconde génération des banques du Maroc. Chef-d’œuvre architectural d’une grande sobriété signé Marius Boyer, à proximité de la place administrative et proche de l’emblématique boulevard Mohammed V, il est à ce jour l’un des immeubles les plus singuliers du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *