Produits de la mer: Le Maroc étale son potentiel et ses ambitions à Bruxelles

Produits de la mer: Le Maroc étale son potentiel  et ses ambitions à Bruxelles

Le Maroc est un habitué du «Seafood Expo Global», le plus important salon européen dédié entièrement aux produits de la mer qui ouvre ses portes aujourd’hui à Bruxelles.

Cette année, c’est pour la 15ème fois consécutive qu’il participe à ce rendez-vous incontournable des professionnels de la pêche avec une grande délégation où les différentes filières de la pêche nationale sont représentées.

L’objectif est de mettre en avant son potentiel et son savoir-faire dans le domaine de la pêche, conquérir de nouveaux marchés et consolider sa position en tant que plateforme régionale de valorisation et d’exportation des produits de la mer vers l’Europe.

L’intérêt qu’accorde le Royaume à ce salon, qui offre d’intéressantes opportunités commerciales, se manifeste clairement à travers le nombre d’entreprises nationales participantes.

Alors qu’elles étaient seulement cinq à occuper en 2000 les 60 mètres carrés du stand marocain au «Seafood Expo Global», aujourd’hui, elles sont pas moins de 42 à y avoir jeté l’ancre. L’espace d’exposition dédié au Maroc a également été étendu à près de 600 m2, ce qui en dit long sur les atouts du Maroc et sur la richesse et la diversité de son offre qui couvre un large éventail de produits allant du poisson frais et congelé aux conserves et semi-conserves de poissons, en passant par le poisson mariné et les dérivés (huile et farine de poissons).

En effet, avec près de 3.500 km de côtes, dont un sixième en Méditerranée, le Maroc dispose de ressources halieutiques diversifiées. Ce potentiel considérable explique largement les investissements réalisés par le Royaume depuis plusieurs années dans le secteur de la pêche auquel le Maroc a consacré, en 2009, tout un Plan de développement, «Halieutis».
Aujourd’hui, ce secteur contribue de 2 à 3% du PIB du Maroc et représente 16% de ses exportations totales. En 2013, le Maroc a exporté pour plus de 14 milliards de dirhams de produits de la mer dont 74% vers l’Europe, un chiffre d’affaires que le Royaume compte doubler à l’horizon 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *