Programme de résilience de la BERD :145 millions d’euros accordés à Bank of Africa-BMCE Group

Programme de résilience de la BERD :145 millions d’euros accordés à Bank of Africa-BMCE Group

La première transaction de la Banque européenne pour la restructuration et le développement (BERD) dans le cadre de sa réponse au coronavirus est lancée du Maroc.

La BERD a, en effet, choisi le Royaume pour lancer son premier investissement au monde réalisé dans le cadre de son “Programme de résilience” mis en place pour répondre aux besoins immédiats de liquidités et de fonds de roulement à court terme des clients existants dans ce contexte de crise sanitaire liée au Covid-19. A cet effet, Bank of Africa – BMCE Group devient le premier partenaire de la BERD dans le monde à en bénéficier, avec un financement de 145 millions d’euros.

Ce financement comprend une ligne de prêt dédiée aux petites et moyennes entreprises et une ligne de financement du commerce extérieur. «Nous sommes très fiers de déployer notre soutien rapide à l’économie marocaine en nous associant à Bank of Africa- BMCE Group. Cette enveloppe d’investissement est essentielle pour la résilience des petites et moyennes entreprises marocaines et pour le renforcement des échanges commerciaux, qui sont indispensables dans ce contexte de crise mondiale», explique dans ce sens Marie-Alexandra Veilleux-Laborie, directrice chef du bureau de la BERD au Maroc.

Du côté de la BMCE Bank of Africa-BMCE Group, son administrateur directeur général exécutif, Brahim Benjelloun-Touimi, indique que “cette action nouvelle, conduite dans le cadre du partenariat scellé depuis plusieurs années avec la BERD, permettra au Groupe de renforcer davantage son engagement aux côtés des entreprises marocaines, notamment l’attention particulière qu’elle porte au refinancement de leurs opérations de commerce extérieur, dans un contexte global de tensions sur les marchés en termes de liquidité en devises». A travers un prêt de 100 millions d’euros accordé par la BERD, Bank of Africa – BMCE Group répondra aux besoins de liquidités des entreprises, notamment ceux des petites et moyennes entreprises (PME), qui connaissent une forte baisse de leur activité, de leur chiffre d’affaires ainsi que de leur rentabilité.

En parallèle, la Banque européenne a augmenté de 50 millions de dollars, soit l’équivalent de 45 millions d’euros, la limite existante de financement des opérations de commerce extérieur, visant à faciliter les transactions d’import et d’export des entreprises. Il est à souligner que le programme déployé par la BERD est un élément clé de l’enveloppe de solidarité (Solidarity Package) mise en place sous le projet de réponse et de relance de la BERD face au Covid-19.

Depuis le début de la crise sanitaire dans le monde, la BERD s’est engagée à apporter son soutien immédiat aux entreprises touchées dans ses pays d’opération. C’est dans ce sens que la Banque a lancé en premier temps son programme de résilience en faveur de ses clients existants. Une actions qui s’inscrit dans le cadre de son enveloppe de solidarité approuvée le 13 mars par ses actionnaires. Et en réponse à une forte demande, la BERD prévoit, par ailleurs, d’augmenter le montant disponible dans le cadre de cette facilité d’urgence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *