970x250

Programme «Tourisme durable Suisse-Maroc» : L’offre touristique dans les provinces d’Azilal et Beni Mellal se dessine

Programme «Tourisme durable Suisse-Maroc» : L’offre touristique dans les provinces d’Azilal et Beni Mellal se dessine

Programme «Tourisme durable Suisse-Maroc»

«Ce circuit devra notamment intégrer le musée d’Azilal, les sites de traces de dinosaure de la province d’Azilal, les différents géo-sites du Géo-parc Mgoun et les différentes activités touristiques proposées dans la zone».

Création d’une vingtaine de circuits touristiques, des packages attractifs, production des cartes touristiques autour des principaux sites d’attraction… l’offre touristique durable dans les provinces d’Azilal et Beni Mellal se précise. C’est ce qu’indique un appel à manifestation lancé dans le cadre du programme «Tourisme durable Suisse-Maroc», mis en œuvre par la fondation Swisscontact Maroc, en collaboration avec le ministère du tourisme et la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). Objectif : appuyer les prestataires de tourisme dans le développement des packages et circuits touristiques des flux de visiteurs prioritaires en termes de contenu, de communication et de commercialisation.
Dans les détails, l’expert a pour mission le renforcement d’une vingtaine de circuits existants en termes d’adaptation des activités aux flux de visiteurs prioritaires, d’optimisation du calcul des coûts, l’élaboration d’une stratégie de communication et de commercialisation pour les circuits prioritaires et la production d’un circuit familial et de propositions de packages autour du thème du dinosaure au niveau du Géoparc d’Azillal.
«Ce circuit devra notamment intégrer le musée d’Azilal, les sites de traces de dinosaure de la province d’Azilal, les différents géo-sites du Géo-parc Mgoun et les différentes activités touristiques proposées dans la zone», lit-on dans le document. Selon la même source, le consultant a pour mission notamment la production d’un circuit pour les flux des parachutistes de Beni Mellal et pour leurs familles dans l’arrière-pays de la province de Beni Mellal, avec des variantes et des propositions de packages, renforcement des compétences de 30 prestataires touristiques en matière de développement de circuits et de packages. De plus, il est ainsi amené à la production de 15 cartes touristiques autour des principaux sites d’attraction touristiques et la production d’un modèle de présentation des activités touristiques pour les acteurs touristiques (guides, gîteurs..).

A propos du programme «Tourisme durable Suisse- Maroc»

Le programme «Tourisme durable Suisse-Maroc», financé par le secrétariat d’Etat à l’économie suisse, couvre une période de 5 ans (2020-2024). Son approche globale repose sur trois piliers : développer des conditions cadres propices au développement d’un tourisme durable, renforcer la compétitivité et l’accès au marché de certains secteurs inclus dans la chaîne de valeur du tourisme et enfin développer les compétences en matière touristique.
En gros, ce programme vise à développer un tourisme durable intégré afin de réduire la pauvreté, générer des revenus, créer de nouveaux emplois et améliorer les emplois existants dans ces provinces, en particulier pour les jeunes et les femmes. «Cet objectif doit être atteint en accompagnant les acteurs locaux dans la mise en place d’une plateforme de coordination pour le développement d’un tourisme durable, d’un plan d’action du tourisme durable, dans la valorisation des attractions touristiques et la production régionale (produits de terroir et artisanat), dans la mise à niveau des hébergements ainsi que dans la formation de professionnels qualifiés dans le secteur du tourisme», indique la fondation Swisscontact Maroc. Ce programme, note la même source, répond aux obstacles identifiés pour le développement du tourisme dans cette région et s’aligne sur la stratégie nationale de tourisme du Maroc qui vise à faire bénéficier toutes les régions du Maroc des retombées économiques du tourisme et à promouvoir le tourisme durable. Dans le cadre du pilier 1 du programme, la Fondation Swisscontact explique qu’elle a réalisé avec les acteurs du tourisme «un diagnostic des flux de visiteurs existants et des besoins d’amélioration de l’offre touristique ainsi qu’un plan d’action du tourisme durable pour les flux de visiteurs prioritaires».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *