Projet de décret: Vers la réglementation des aides financières aux éleveurs

Projet de décret: Vers la réglementation des aides financières aux éleveurs

Les encouragements de l’Etat en vue de l’intensification de la production animale s’offrent un cadre légal. En effet, le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime vient de diffuser aux membres du gouvernement un projet de décret dans ce sens.

Il en ressort que dans le cadre de la politique d’incitation à l’intensification de la production agricole prescrite par le Code des investissements agricoles, des aides financières sont accordées par l’Etat aux éleveurs et aux groupements d’éleveurs légalement constitués en vue de l’intensification des productions animales.

Aussi, ces aides sont réglementées par le décret n° 2-86-551 et portent sur les opérations d’alimentation du bétail, l’amélioration génétique des espèces animales, l’apiculture, le bâtiment et équipements d’élevage et la défense et protection sanitaire.

Les nouvelles orientations de développement des filières de production animales arrêtées dans le cadre du Plan Maroc Vert et les dispositions des contrats- programmes pour le développement de ces filières, signés entre le gouvernement et les interprofessions concernées nécessitent la révision des aides financières de l’Etat en instituant de nouvelles subventions portant sur les opérations de production de reproducteurs caprins, d’acquisition de reproducteurs camelins et de construction d’abris pour camelins et équipement des exploitations d’élevage avicole.

L’objectif visé est d’encourager les éleveurs à l’amélioration des performances de l’élevage caprin dans les zones propices et l’équipement des exploitations d’élevage en matériel moderne d’alimentation et de lutte contre les effets des températures dans les unités avicoles.

S’y ajoute l’amélioration des conditions de production cameline dans les provinces du Sud, en vue d’accroître les niveaux de performance du cheptel, conformément aux objectifs des contrats- programmes signés avec les interprofessions concernées. Et c’est justement l’instauration de ces aides qui a nécessité la modification du décret n° 2-85-9-891 fixant la procédure de distribution de l’aide financière accordée par l’Etat pour l’intensification de la production agricole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *