Promouvoir la santé sexuelle et reproductive: L’UNFPA et L’OPALS investissent dans le «Self-Care»

Promouvoir la santé sexuelle et reproductive: L’UNFPA et L’OPALS investissent dans le «Self-Care»

Le Fonds des Nations Unies pour la Population au Maroc (UNFPA) et l’Organisation Panafricaine de Lutte contre le SIDA (OPALS) ont signé vendredi à Rabat un plan de travail annuel pour mettre les moyens du «Self-Care» (les soins auto-administrés), au profit de l’accès des femmes les plus vulnérables à la contraception et la promotion des concepts de la santé sexuelle et reproductive dans les médias.

«L’UNFPA et l’OPALS vont collaborer ensemble cette année pour avancer la mise en œuvre des recommandations des lignes directrices relatives aux interventions «Self-Care» qui visent à permettre l’accès aux services de santé pour tous, en particulier les populations les plus vulnérables», indique un communiqué du Fonds des Nations Unies pour la population au Maroc. Et d’ajouter que «les partenaires vont aussi appuyer le réseau des jeunes journalistes pour l’élaboration et la diffusion des productions journalistiques sur les concepts liés à la santé sexuelle et reproductive et l’égalité de genre».

Notons que ce travail conjoint s’inscrit dans le cadre du projet de «Promotion des Droits à la Santé Sexuelle et Reproductive des femmes et des filles et de l’Égalité des genres au Maroc» mis en œuvre avec l’appui de l’Ambassade du Canada au Maroc. «Cette collaboration consiste à mettre les contraceptifs injectables auto-administrés à disposition des femmes en âge de procréer, leur permettant d’accéder en toute autonomie et sans discrimination aucune au droit au choix. Et, d’un autre côté, à appuyer davantage les actions de communication autour des concepts de la santé sexuelle et reproductive et de l’égalité de genre», explique la même source.

Il est à rappeler que l’UNFPA clôture cette année son 9 ème cycle de coopération avec le Gouvernement Marocain, en continuant son appui au progrès du pays. Il mène dans ce cadre un partenariat stratégique avec l’OPALS pour promouvoir la santé sexuelle et reproductive et les droits reproductifs, en mettant l’accent sur les populations les plus vulnérables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *