EconomieUne

«RAM E-sourcing» : Un portail pour la passation des marchés publics

© D.R

Tous les appels d’offres de la Royal Air Maroc seront désormais consultables en ligne. En effet, la compagnie vient de mettre à la disposition des entreprises un portail dédié à ses achats baptisé «RAM E-sourcing».

Cette plate-forme est consultable sur le lien (http://ram-esourcing.royalairmaroc.com). Pour Abdelhamid Addou, président-directeur général de la RAM, «depuis le 30 octobre 2018, les fournisseurs actuels et potentiels de la compagnie peuvent consulter en ligne les appels d’offres de Royal Air Maroc sur ce portail, qui est amené à être l’unique point d’entrée pour soumissionner aux achats de la compagnie, en toute transparence». Dans le détail, toutes les phases du processus d’achat de Royal Air Maroc seront intégrées au sein de cette plate-forme (depuis la publication du dossier d’appel d’offres, en passant par la soumission des offres, l’adjudication et enfin la contractualisation). En termes de chiffres, les achats de la compagnie atteignent près de 500 marchés par an pour un budget annuel de 7 milliards de dirhams.

«Grâce à cette digitalisation, les achats de la compagnie, aussi bien nationaux qu’internationaux, seront accessibles à un panel beaucoup plus élargi de fournisseurs, ce qui permettra une plus grande efficience et efficacité pour nos achats», explique Abdelhamid Addou. La plate-forme «RAM e-soucring» compte déjà 1.500 fournisseurs référencés chez la compagnie. Par ailleurs, deux numéros de téléphone ont été mis à la disposition des entreprises pour tous renseignements supplémentaires : (+212) 522912200 pour les entreprises marocaines et (+33) 1 46 09 56 72 pour les entreprises étrangères.

Articles similaires

ActualitéUne

Le Conseil de gouvernement approuve des propositions de nomination à des fonctions supérieures

Le Conseil de gouvernement a approuvé, jeudi à Rabat, des propositions de...

SociétéUne

Conservation des Océans: Distinction internationale de Saâd Abid

Le militant et écologiste marocain, Saâd Abid, président de l’association Bahri, a...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus