Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Un nouvel objectif de 45,5% à atteindre d’ici 2030

Réduction des émissions de gaz  à effet de serre : Un nouvel objectif de 45,5% à atteindre  d’ici 2030

Le Maroc revoit ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Tel est l’objet de la nouvelle contribution déterminée au niveau national (CDN) soumise par le Royaume en date du 22 juin dernier au secrétariat exécutif de la Convention-Cadre des Nations Unies sur le Changement climatique (CCNUCC). Se référant au ministère de l’énergie, des mines et de l’environnement, le nouvel objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) est de 45,5 % d’ici 2030 dont 18,3% est inconditionnel. Il est à réaliser sans appui de la coopération internationale. Il est à rappeler que le Maroc s’était engagé, juste avant l’organisation de la 22ème Conférence des Parties sur le climat (COP22) à Marrakech en 2016, à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, d’ici 2030, de 42% dont l’objectif inconditionnel était de 17%.

A noter que la CDN actualisée s’articule autour d’un portefeuille de 61 projets d’atténuation dont 27 sont conditionnés par un soutien international. Ces projets couvrent sept secteurs, à savoir : l’énergie (production d’électricité), l’industrie (y compris les phosphates et la production du ciment comme deux nouveaux sous-secteurs), l’habitat et la construction, le transport, les déchets, l’agriculture, la gestion des terres et la foresterie. Le coût total de ce portefeuille de projets est estimé à 38,8 milliards de dollars, dont 21,5 milliards de dollars pour les projets conditionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *