Economie

Réduire la dépendance des TPE à l’argent liquide: Attijariwafa bank et Visa s’allient !

© D.R

Une nouvelle fois Attijariwafa bank est à l’écoute des petites entreprises. Le géant bancaire vient de lancer une nouvelle carte Visa.

Il s’agit de la carte Rasmali Auto­Entrepreneur qui vient compléter la gamme Rasmali (Rasmali Entreprise et Rasmali Voyage, lancées en mars 2016, permettant de faciliter les transactions professionnelles pour les TPE en général et les auto-entrepreneurs en particulier). Pour Attijariwafa bank, la conception de ces trois cartes ne se limite pas uniquement à faciliter l’exercice d’une activité entrepreneuriale, elle vise à encourager davantage les initiatives de création d’entreprise. Ainsi, la nouvelle carte permettra surtout de réduire le poids de l’économie informelle et ainsi assurer des transactions bien sécurisées.

Des transactions souples, maîtrisées et formelles

Parmi les points forts des cartes Rasmali Entreprise, c’est qu’elles offrent la possibilité de paramétrer les plafonds des transactions. Ce paramétrage peut être réglé selon le besoin, par jour ou par semaine. La fonctionnalité de retrait peut être activée ou désactivée pour une gestion efficace des frais professionnels. Elles permettent de couvrir l’ensemble des dépenses aussi bien au Maroc qu’à l’étranger et à travers des plafonds confortables. Elles sont également assorties d’une prestation assistance pour un maximum de sécurité à l’utilisation. Quant à la carte Rasmali Auto­Entrepreneur, elle a été conçue pour simplifier la gestion des transactions professionnelles en faisant face aux besoins quotidiens en liquidité. Elle permet le règlement des achats auprès des commerçants agréés et également sur Internet de manière sécurisée. Les porteurs de la carte Rasmali Auto­Entrepreneur ont aussi la possibilité de choisir entre un visuel classique et un visuel à thème parmi 15 différentes propositions de métiers et de ville valorisant les métiers des auto­-entrepreneurs et les régions du Royaume.

Trois millions d’auto-entrepreneurs au Maroc

Et le nombre ne cesse d’augmenter! Depuis 2015, le nouveau statut d’auto-entrepreneur a permis à des centaines de milliers de personnes physiques d’exercer, en leurs noms personnels et à titre individuel, une activité génératrice de revenus.
En effet, le gouvernement a souhaité par ce nouveau statut simplifier l’accès des jeunes au marché du travail et à encourager l’esprit de création d’entreprise. Il a visé aussi à réduire le poids de l’informel, qui constitue une concurrence déloyale pour les activités structurées. Afin d’accompagner le développement de ces TPE, Attijariwafa bank et Visa, à travers cette nouvelle offre monétique, lancent un bouquet de services inédits.

Maryem Laftouty
 (journaliste stagiaire)

Articles similaires

EconomieUne

Ecoutourisme Oasien : 1,7 milliard de dirhams pour repositionner la destination Drâa Tafilalet

Positionner la région de Drâa Tafilalet comme une destination phare pour l’écotourisme...

EconomieUne

Investissements étrangers : Les efforts du Maroc mis en exergue par le Département d’État américain

L’engagement du Maroc pour booster les investissements s’illustre notamment par l’adoption en...

Economie

Opération Marhaba 2024 : Africa Morocco Link mobilisée

L’Africa Morocco Link (AML) renforce ses dispositifs pour la saison estivale. La...

EconomieUne

La BAD dresse son bilan de mi-année : 1,26 milliard d’euros mobilisés pour le Maroc depuis début 2024

Selon la BAD, neuf projets stratégiques ont été lancés, à ce jour,...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux