970x250

Renforcement du capital humain, protection contre les risques sanitaires et gestion des risques climatiques

Renforcement du capital humain, protection contre les risques sanitaires et gestion des risques climatiques

Vêtements traditionnels, tapis, bijouterie …

Un vent de fraîcheur souffle sur le secteur de l’artisanat à l’export. Durant le premier semestre 2022, les produits exportés s’élèvent à près de 530,50 MDH affichant une croissance de 25% par rapport à la même période en 2021, à en croire les dernières statistiques du département de l’Artisanat.

Les détails.

La «poterie et pierre» cartonnent à l’export

Dans le classement des produits les plus exportés, la première place revient à la poterie et pierre avec 157,22 MDH, en hausse de 36% par rapport à fin juin 2021. Les exportations de cette filière détiennent une part de marché de 30%. En deuxième place on retrouve les exportations de tapis avec près de 105,85 MDH, en croissance de 36% comparé aux six premiers mois de 2021. La part de marché des exportations de tapis est de 20%. Les exportations des vêtements traditionnels s’affichent en troisième position avec un chiffre d’affaires de près de 82,33 MDH, en progression de 152% par rapport à la même date de l’année dernière. Les vêtements traditionnels ont une part de marché de 16%. La quatrième place revient aux exportations de produits de vannerie (82,21 MDH), en croissance de 50% comparé à fin juin 2021. Elles ont une part de marché de 15%.

Croissance de 64% des produits à destination des Etats-Unis

Il s’avère que les Etats-Unis d’Amérique sont le principal pays importateur des produits d’artisanat marocain durant les six premiers mois de 2022 avec une part de marché qui atteint 35%. Les exportations vers ce pays s’élèvent à 186,95 MDH affichant une hausse de 64% par rapport à la même période de l’année passée. La France arrive deuxième avec 79,56 MDH de produits d’artisanat marocain importés, en progression de 9% par rapport à la même période de l’année dernière. Les exportations des produits d’artisanat expédiés vers la France représentent une part de marché de 15%. Il faut dire que les pays de l’Europe détiennent une part de marché de 42% des exportations de l’artisanat marocain. A fin juin 2022, ils ont importé 220,28 MDH, en hausse de 4% par rapport à la même période en 2021.
De leur côté les pays arabes représentent une part de marché de 14% (76,12 MDH). Les exportations des produits d’artisanat vers ces pays ont augmenté de 32%. Par ailleurs, on remarquera que les exportations des produits d’artisanat marocain vers les pays d’Afrique ont enregistré la plus forte croissance (138%) à fin juin 2022 avec un montant qui s’élève à 8,89 MDH.

Casablanca concentre plus de 56% des exportations d’artisanat

Concernant les villes marocaines qui exportent le plus de produits d’artisanat, Casablanca est en tête du classement avec une part de marché de 56% au premier semestre 2022. Les exportations provenant de la métropole sont en croissance de 51% réalisant un total de 297,61 MDH à fin juin 2022. Marrakech arrive en deuxième place (97,66 MDH) avec une part de marché de 18%. Les produits d’artisanat exportés en provenance de Marrakech sont en baisse de 30%. A la troisième place, on retrouve Fès qui détient une part de marché de 8% avec un plus de 43,85 MDH de produits d’artisanat exportés réalisant une hausse de 9%. Pour ce qui est des villes d’exportation qui affichent les plus fortes progressions, Essaouira et Nador sortent du lot. Bien qu’ils représentent une part de marché très réduite (0,2%), les produits provenant de la ville des alizés dévoilent une hausse de 697% au premier semestre 2022 par rapport à la même période en 2021. Représentant une part de marché de 7% (38,56 MDH), Nador a de son côté enregistré une croissance de 665%.

 

92,9 MDH générés au seul mois de juin 2022

Durant le seul mois de juin, les exportations des produits d’artisanat sont en hausse de 10% avec un chiffre d’affaires (CA) de 92,9 MDH. Le tapis, la poterie et pierre et les vêtements traditionnels sont les produits ayant contribué le plus à la croissance du CA du secteur à l’export, en enregistrant respectivement des contributions en points de pourcentage positives de 14%, 7%, et 4%. Ainsi, les exportations du tapis ont été réalisées principalement par Casablanca (76%) avec comme première destination les USA (83%). Rabat détient une quote-part de 12% en exportations de tapis, expédiée essentiellement vers l’Allemagne (84%).

La poterie et pierre s’est également exportée principalement à partir de Casablanca (79%), expédiée aussi pour plus de la moitié vers les USA (56%) et les pays arabes (16%), notamment le Bahreïn (66%) et l’Arabie Saoudite (30%). Tanger et Fès ont exporté des articles en poterie et pierre à hauteur de 7% chacune. Fès exporte en premier lieu vers la France (30%), la Belgique (19%), l’Espagne (16%) et les USA (14%), et Tanger également vers la France (50%), la Belgique et l’Espagne (16% chacune), selon le département de l’artisanat. Pour ce qui est des exportations des vêtements traditionnels, elles sont passées pour leur majorité par Nador (70%), et puis par Casablanca (16%) et Fès (14%). «Au départ de Nador, ces produits ont été exportés quasi exclusivement vers l’Algérie.

De Casablanca, c’est essentiellement à destination des «pays arabes» (51%), notamment les Emirats Arabes Unis (63%) et la Libye (32%), et de la France (31%)», souligne la même source. A partir de Fès, les vêtements traditionnels ont été expédiés totalement vers la France. Durant le mois de juin 2022, les Etats-Unis et les pays arabes sont les destinations qui ont enregistré les contributions les plus élevées dans la croissance du chiffre d’affaires des exportations avec des parts respectives de 16% et 7%. Vers les Etats-Unis, la grande partie des exportations a été réalisée à travers Casablanca (92%), avec comme principaux produits exportés le tapis (44%) et la poterie et pierre (41%).

A destination des pays arabes, la quasi-totalité des produits d’artisanat sont exportés à partir de Nador (64%) et Casablanca (35%). «C’est vers l’Algérie (64%), le Bahreïn (16%), l’Arabie Saoudite (8%), et les Emirats Arabes Unis (6%) que ces produits ont été exportés. De Nador ont été exportés en grande majorité les vêtements traditionnels (97%), et à partir de Casablanca, les envois ont concerné surtout les articles de poterie et pierre (71%) et les vêtements traditionnels (21%)», conclut le département de l’Artisanat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.