Royal Air Maroc : Une offre historique en faveur des Marocains du Monde

Royal Air Maroc :  Une offre historique en faveur des Marocains du Monde

Tarifs agressifs, 3 millions de sièges à vendre, affrètement de 8 avions….

Pour RAM, la tâche n’est pas facile du fait qu’elle est concurrencée par 44 autres compagnies, notamment sur l’axe Europe qui connaît une forte demande de la part des MRE.

Le compte à rebours pour la réouverture de l’espace aérien marocain commence. Quelques heures nous séparent de l’accueil des premiers vols à destination du Maroc. Tout un dispositif bien ficelé sera officiellement mis sur les rails dès ce mardi 15 juin orchestré par de Hautes directives royales ayant pour mot d’ordre «faciliter le retour des MRE en ce contexte particulier». Le Souverain a donné dimanche ses Hautes instructions pour l’application de prix raisonnables aussi bien pour le transport aérien que maritime afin d’assurer l’acheminement de la diaspora marocaine dans les meilleures conditions, sachant que c’est un retour tant attendu après un arrêt imposé par le contexte sanitaire ayant sévi à l’échelle mondiale depuis plus d’une année.

«Sa Majesté le Roi, Que Dieu L’assiste, a ordonné à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la compagnie Royal Air Maroc, ainsi qu’aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix raisonnables qui soient à la portée de tous, ainsi que d’assurer un nombre suffisant de rotations, afin de permettre aux familles marocaines à l’étranger de rentrer au pays et renouer avec leurs familles et proches, particulièrement dans le contexte de la pandémie de la Covid-19», rappelle-t-on du communiqué du Cabinet Royal diffusé dimanche matin. Sitôt l’appel royal lancé, les opérateurs ont entrepris des réunions marathoniennes pour déterminer les ingrédients de réussite de cette opération. Royal Air Maroc (RAM), principal acteur concerné par cette mobilisation, a mis en place un dispositif «historique et exceptionnel» articulé autour de la création d’un pont aérien entre le Maroc et un bon nombre de destinations où résident les Marocains du Monde, la mise en place d’une grille tarifaire agressive ainsi qu’une révision des programmes de vols et l’augmentation du nombre des sièges pour mieux couvrir la forte demande qui n’a pas tardé à se manifester dès les premières heures de l’annonce de cette opération. Le Plan d’action de la compagnie aérienne a été dévoilé par Abdelhamid Addou, président-directeur général de RAM, lors d’un point de presse tenu lundi 14 juin à Casablanca. Retour sur les temps forts de cette rencontre.

Les routes MRE les plus privilégiées

Malgré le coup dur encaissé sur le plan financier par la compagnie en ce temps de crise, RAM s’engage aujourd’hui dans une opération qu’elle qualifie d’exceptionnelle et de sociale. Une adhésion qui correspond pleinement à la philosophie de la compagnie qui se déclare comme étant un «opérateur national accompagnant une stratégie nationale». C’est en ces termes que Abdelhamid Addou a exprimé la mobilisation de Royal Air Maroc dans ce chantier qui devrait se poursuivre jusqu’au mois de septembre. «Sans les Hautes Instructions Royales nous n’aurions pas pu nous réunir pour trouver la bonne alchimie et le bon package. Cela nous a libéré de beaucoup de contraintes», indique le PDG de RAM. Et de préciser que «tous les partenaires publics et privés ont travaillé ensemble pour trouver l’approche la plus constructive afin d’offrir les meilleures conditions de retour à nos concitoyens résidant à l’étranger». L’offre de RAM porte sur une révision profonde du programme des vols. «Nous avons fait des sacrifices sur certaines routes en vue de privilégier celles les plus propices aux MRE. Le fait de revoir nos programmes nous a permis d’améliorer un certain nombre de critères économiques pour pouvoir avoir des conditions intéressantes», explique le responsable. Cette reprogrammation est accompagnée par des offres tarifaires alléchantes accessibles à toutes les bourses. Le numéro 1
de RAM indique, dans ce sens, que cette offre n’est pas discriminatoire. Elle est, en effet, ouverte à tous les clients de la compagnie souhaitant rejoindre le territoire national en cette période.

Plus de 50% de sièges supplémentaires

Aucun effort n’a été épargné pour répondre à cette demande et faciliter le retour des MRE. Pour RAM, la tâche n’est pas facile du fait qu’elle est concurrencée par 44 autres compagnies, notamment sur l’axe Europe qui connaît une forte demande de la part des MRE. Pour ce faire, il a été décidé d’augmenter de 50% le nombre de sièges sur les trois prochains mois. L’objectif étant de mettre en vente 3 millions de sièges d’ici la mi-septembre. Pour renforcer son arsenal et atteindre la capacité maximale en cette période de l’année, des affrètements sont prévus. 8 avions seront loués conformément au cahier des charges de la compagnie qui fixe des critères stricts en termes de sécurité et de qualité.

Un rythme de réservation accéléré

Dès son annonce , les clients RAM se sont rués sur cette offre pour acheter leurs billets. 120.000 réservations ont été enregistrées sur les plateformes de RAM aux premières heures de ce lancement ( chiffres arrêtés au 13 juin 00h00). Ce rythme est appelé à s’accélérer davantage. Certaines dates sont, d’ores et déjà, saturées, notamment celles qui correspondent à la période de Aïd Al Adha. «Avec toutes les capacités qui ont été mises, tout a été pris d’assaut au niveau de ces dates», affirme Abdelhamid Addou. Pour le PDG de RAM la crédibilité de l’opération est cruciale. A cet effet, le responsable a répondu à certaines interrogations qui ont été soulevées, à ce propos, sur les réseaux sociaux. Citons dans ce sens les pannes du serveur ou encore l’indisponibilité des tarifs sur certaines dates. «Ce sont des faits que je conçois du fait que les avions sont pleins sur certaines dates. Je ne m’attendais pas à ce que cela soit si rapide. C’est d’ailleurs un bon signe», fait-il savoir. Et de poursuivre : «RAM a une capacité avec un nombre d’avions limité même en louant d’autres appareils on ne peut pas aller au-delà. Notre capacité à gérer une flotte n’est pas extensible. Nous avons une limite à ne pas dépasser et là nous sommes en train de l’atteindre». Le management de RAM indique, par ailleurs, qu’outre le volet technique, des moyens logistiques et humains ont été mobilisés pour renforcer le programme de vols sur les principaux pays d’accueil des Marocains du Monde. La proportion des équipes en présentiel atteindra dès ce mardi les 75%. Le déroulement de cette opération se fera dans le respect absolu des mesures sanitaires en vigueur, notamment la désinfection régulière des avions, le port obligatoire de masques et la distanciation dans la zone d’embarquement, les bus de transfert et les escabeaux et passerelles.

Tout savoir sur les tarifs appliqués

Royal Air Maroc a mis en place une grille tarifaire agressive qui varie en fonction des destinations et du nombre des membres de la famille. Ainsi, au départ de toutes les destinations européennes (hors Russie et Turquie) de RAM, un billet aller-retour est proposé à 97 euros toutes taxes comprises (TTC) par passager pour une famille composée de quatre membres ou plus. De même, le tarif est programmé à 120 euros TTC en aller-retour en faveur du passager voyageant en famille de trois personnes au moment où le passager voyageant seul ou en compagnie d’une autre personne payera un aller retour à 150 euros TTC. Pour ce qui est des vols opérés au départ de l’Amérique du Nord (New York, Washington et Montréal), le tarif proposé est de 500 euros TTC (aller-retour) pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus. Le tarif est fixé pour les autres passagers à 600 euros TTC (aller-retour).
Quant aux passagers au départ des destinations de RAM en Afrique, en Turquie et en Russie, le tarif est programmé à 240 euros TTC (aller-retour) pour tout passager voyageant en compagnie de deux membres de sa famille ou plus et à 300 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.
RAM indique par ailleurs que les vols (aller-retour) en provenance de la Tunisie seront mis en vente à 120 euros pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus et à 150 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.
Pour ce qui est des vols en provenance de l’Egypte, le tarif proposé est de 150 euros TTC quand le passager voyage en compagnie de deux autres membres de sa famille et plus et de 200 euros TTC quand il est seul ou en compagnie d’un membre de la famille. Il est à préciser que ces tarifs sont valables uniquement pour les billets achetés à compter du dimanche 13 juin et pour les vols opérés au départ de l’étranger et pendant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *